HARDWAREPERIPHERIQUES ★ EXTENSION MÉMOIRE VORTEX SP ★

EXTENSION MÉMOIRE VORTEX SP|CPC Revue)RAM-Rucksack für den CPC 464|Happy ComputerLes extensions Mémoire Vortex SP64 à SP512|Cahier de l'Amstrad)VORTEX - EXTENSION 512 Ko|Hebdogiciel)EXTENSION 512 Ko|CPC Revue)

Depuis la sortie du CPC 6128, le 464 se sent un peut complexé avec ses 64 k de mémoire, comparativement aux 128 k de son grand frère. Rassurons tout de suite les possesseurs de l'ainé de la famille des CPC car ils peuvent désormais concurrencer et même dépasser les caractéristiques mémoire du 6128 grâce à une société anglaise, VORTEX, qui propose actuellement une extension 64, 128, 256, 320 ou 512 k. C'est cette dernière que nous avons testée pour vous.

MONTAGE

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il ne s'agit pas ici d'un montage venant se brancher sur le connecteur d'extension de l'AMSTRAD déjà occupé dans bien des cas par l'interface disquette, mais d'une carte s'implantant sans soudure à l'intérieur de l'ordinateur. Pas moins de 40 circuits intégrés sont disposés sur cette carte (512 k) de 250 x 90 mm parmi lesquels on trouve des RAM sur support, des circuits buf-fer et de décodage d'adresse et, le meilleur, une EPROM contenant un programme dont nous reparlerons plus loin. L'installation de cette carte est simple, grâce à deux connecteurs 40 broches reliés à cette dernière par deux courts câbles en nappe qui se connectent à la place du microprocesseur et du circuit spécialisé. Les deux circuits ainsi retirés de leur support, ont une place réservée sur l'extension. Pour finir le montage, un fil terminé par une petite pince vient se connecter sur une patte de résistance de l'unité centrale. Bien que ce travail soit simple à réaliser, une certaine dose de minutie est tout^de même nécessaire car, si le microprocesseur est facile à trouver en boutique, il n'en va pas de même pour le circuit spécialisé qui, lui, est introuvable. Il faut toutefois souligner que la notice livrée avec la carte est, bien qu'elle soit en anglais, très claire et précise sur la procédure â suivre pour l'installation. Souhaitons que la traduction française, qui ne saurait tarder à paraître, soit aussi bonne.

MISE EN ROUTE

Si le montage de la carte dans l'ordinateur s'est bien passé, on est immédiatement renseigné du bon fonctionnement de l'ensemble dès la mise sous tension de l'AMSTRAD. En effet, un petit tableau apparaît, donnant les caractéristiques mémoires de notre CPC sous le message habituel de présentation du Basic LOCOMOTIVE :

VORTEX RAM EXPANSION CARD ID
9
BKS 
288 k 256 k
Prgm Data
32 k
Spl


La mémoire est constituée maintenant de 9 blocks de 32 k pour le Basic, soit 288 k, 256 k sont réservés pour les datas et 32 k pour le spooler imprimante. Dans les 288 k de mémoire pour le Basic, il est possible d'y faire tenir un programme qui pourra comporter 9 fois les mêmes numéros de lignes, la sélection se fera par le numéro de la banque mémoire. Le spooler imprimante, quant à lui, permet de disposer d'une mémoire tampon très utile pour libérer l'ordinateur de la contrainte du temps d'impression. Désormais, il sera possible de se servir de l'ordinateur pendant que l'imprimante travaille. Toutes ces possibilités offertes sont bien sûr gérées par un ensemble d'instructions supplémentaires s'initiali-sant sous forme de RSX.

UTILISATIONS SOUS BASIC

Après initialisation dù système, le CPC 464 se retrouve dans une configuration standard avec quelques instructions RSX supplémentaires, dédiées exclusivement au graphisme et simulant les possibilités d'un 6128.

  • |FAST Augmente (réellement) la vitesse d'affichage de texte en mode 2.
  • |FRAME Synchronise l'affichage avec le balayage vidéo.
  • |GCHAR Lit le caractère à la position x,y de l'écran.
  • |GPAPER Sélectionne la couleur de fond pour les graphiques.
  • |GPEN Sélectionne la couleur du crayon graphique.
  • |MASK Modifie la structure de lignes à tracer (pointillés).
  • |UNMASK Mode normal.
  • |SLOW Inverse de |FAST.

 

UTILISATION SOUS BOS (BANK OPERATING SYSTEM)

Nous avons vu l'utilisation sous Basic seul qui offre quelques possibilités nouvelles pour les graphiques, mais rien au sujet de la RAM additionnelle. Il existe cependant une autre commande RSX, BOS, qui permet la gestion des banques de mémoire. Sous BOS, 29 instructions sont disponibles :

  • |BANK Sélectionne un bloc de 32 k parmi les 9 disponibles de la 512 k.
  • |BASIC Retour au basic standard.
  • |BOS
  • |CALL Appelle un programme en langage machine dans la banque sélectionnée.
  • |COMMON Définit les variables utilisées en Basic dans chaque banque.
  • |DEV Définit le canal affecté pour la commande |LIST.
  • |GOSUB Appelle un sous-programme Basic dans la banque sélectionnée.
  • |GOTO Saut à une ligne de programme située dans une autre banque.
  • |ID Permet de connaître à tout moment la configuration de la mémoire disponible.
  • |LISTE Liste un programme Basic banque après banque.
  • |LOAD Charge un programme qui occupe plusieurs banques. 
  • |NEW Efface le contenu de la banque sélectionnée.
  • |PEEK Lit le contenu d'une case mémoire dans la banque sélectionnée.
  • |POKE Inverse de |PEEK.
  • |RAMCLOSE Ferme un fichier ouvert en RAM.
  • |RAMFIELD Définit des champs en RAM.
  • |RAMOPEN Ouvre un fichier RAM.
  • |RAMREAD Lit le contenu des champs en RAM.
  • |RAMWRITE Ecrit des données dans les champs définis.
  • |RECORD Calcule le nombre d'enregistrements maximum par fichier.
  • |RETURN Retour d'un sous-programme après IGOSUB.
  • |RUN Lance le programme choisi dans la banque sélectionnée.
  • |SAVE Sauvegarde un programme qui occupe plusieurs banques.
  • |SCREEN.IN Charge un écran à partir de la RAM.
  • |SCREEN.OUT Sauvegarde un écran en RAM.
  • |SCREENS Calcule le nombre d'écrans maximum qu'il est possible de sauvegarder en RAM.
  • |SPOOL.ON Active le spooler imprimante. ISPOOL.OFF Désactive le spooler.
  • |VIDEO.ON Oriente la RAM en mémorisation d'écrans.
  • |VIDEO.OFF Remet la RAM à son état initial.

LE MONITEUR RESIDENT

Dans l'EPROM de la carte se trouve, en plus de ces instructions, un petit moniteur langage machine qui permet de travailler facilement en Assembleur. On y trouve les commandes classiques telles que "A" pour assembler, "L" pour désassembler, "D" pour dumper et quelques autres encore bien pratiques qui font penser aux fameux CALL 151 de l'APPLE. Ce moniteur se lance par la commande IMON. Notons toutefois que l'Assembleur est une version simple qui n'accepte aucune étiquette ni variable.

UTILISATION SOUS CPM

Livré sur cassette, un petit utilitaire vous permettra en plus de transformer votre CPM 2.2 en un CPM 2.2+ ayant, cette fois, un TPA de 61 k et un disque virtuel en RAM. C'est la porte ouverte à l'utilisation de logiciels professionnels tels que WORDSTAR, mais attention, ce n'est pas une compatibilité CPM + , si bien que, même avec ces 61 k de TPA, DBASE II ne tournera pas.

CONCLUSION

On ne peut dire qu'une chose : cette extension est on ne peut plus intéressante et originale de par son installation qui ne monopolise pas le bus d'extension. Plus de limite ou presque pour vos programmes et, en prime, un spooler très utile. De quoi faire pâlir d'envie certains ordinateurs professionnels. Dommage que le fabricant n'ait pas choisi le même BANK MANAGER que le 6128, ce qui aurait permis de se servir, avec quelques adaptations, de CPM + . Quoi qu'il en soit, un grand coup de chapeau à la société VORTEX, car 512 k sur un CPC 464, c'est une prouesse.

CPC REVUE

★ ÉDITEUR/DEVELOPPEUR: VORTEX COMPUTER SYSTEME
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1985

Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (9). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» Vortex  Bank-Basic  BOS  v1.0    ROMDATE: 2007-05-09
DL: 260 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 9Ko

» VORTEX  Bank  BASIC  BOS  v2.1SP    ROMDATE: 2009-12-12
DL: 259 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 13Ko

» VORTEX  VDOS  v1.0    ROMDATE: 2011-02-09
DL: 241 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 7Ko

» VORTEX  VDOS  v2.0    ROMDATE: 2011-02-09
DL: 254 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 13Ko

Adverts/Publicités:
» Vortex-Die  Vortex  Hit  Parade    ADVERT    GERMANDATE: 2012-12-22
DL: 200 fois
TYPE: image
SIZE: 323Ko

» Vortex-Speichern  Sie  wohl    ADVERT    GERMANDATE: 2012-12-16
DL: 204 fois
TYPE: image
SIZE: 304Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Hardware » Lecteurs Externe - Vortex FD1
» Hardware » Memoire - Extension Memoire - DK'Tronics 256k Silicondisc
» Hardware » Memoire - E109 - Extension 64k - Jagot et Leon
» Hardware » Memoire - Microgenic - Advanced Eprom Expansion Board (Amstrad Computer User)
» Hardware » Memoire - Dobbertin 512k
» Hardware » Memoire - All Aboard For Memory Lane (Computing With the Amstrad)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 114 millisecondes et consultée 1772 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.