HARDWAREPERIPHERIQUES - INTERFACES ★ CARTE FO-DOS ★

Interface - Carte FO-DosHardware Peripheriques - Interfaces

Qui n'a pas révê de posséder deux ordinateurs en un. Jusqu'à présent les possesseurs de 464 étaient bien à plaindre : certains logiciels tournaient uniquement sur 6128, d'autres nécessitaient une extension mémoire. Il faisait bon posséder les nouvelles versions de CPC.

Enfin voici que le rêve devient réalité : avec la carte FO-DOS une extension 64 Ko et un lecteur de disquettes, les 464 se métamorphosent en 6128 excepté pour le « look » extérieur. Tout cela grâce à un morceau de circuit Imprimé supportant une ROM, une diode et un Interrupteur. L'Installation de la carte est très simple : il suffit de la placer sur le connecteur du lecteur de disque puis d'installer les 64 Ko (facultatifs) et enfin le lecteur de disquettes. Evidemment cela fait un peu usine à gaz, surtout si l'on ajoute encore un Mirage Imager ou un Hacker, mais qu'importe, il suffit de changer la position de l'interrupteur pour que l'on se retrouve avec un 464 ou un 6128. Si les programmes utilisés ne font pas appel au Bankmanager. alors l'extension 64 Ko n'est pas obligatoire. Les listings publiés dans la revue Amstar & CPC (par exemple !) fonctionneront donc sans aucun problème.

Vous pouvez vous procurer carte FO-DOS et extension mémoire auprès de Duchet Computers avec manuels en français s'il vous plaît !

Tiens pendant que nous sommes dans les produits Duchet, la version nouvelle du Hacker est arrivée. Il suffit de changer une petite ROM et le tour est joué : la version 7.0 nous apporte un assembleur en supplément. Alors à vous les bidouilles en langage machine !



 

Amstar & CPC n°36  - photos par MIC (http://CPCcrackers.free.fr)

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 198x
★ AUTEUR(S): ???

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 052 millisecondes et consultée 1113 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.