HARDWAREVIDEO DIGITALISEUR ★ VIDI VIDEO DIGITISER|ROMBO PRODUCTION) ★

DIGITALISEUR VIDI (c) ROMBO PRODUCTIONS|Amstrad Cent pour CentDIGITALISEUR VIDI (c) ROMBO PRODUCTIONS|CPC Magazine)DIGITALISEUR VIDI (c) ROMBO PRODUCTIONS|Tilt)VIDI Video Digitiser|Amstrad Computer User)Vídeo Digitalizador VIDI|Amstrad Sinclair Ocio)Vídeo Digitalizador VIDI (c)Rombo Productions|Amstrad Accion)

TI VIDI ZOULIES IMAGES ???

Depuis le temps que vous voyez des jeux d'aventures avec plein d'images digitalisées dedans, vous avez peut-être envie, vous aussi, de pouvoir inclure ce genre d'images dans vos propres créations. Eh bien, réjouissez-vous, c'est aujourd'hui chose possible grâce à une petite interface tout bonnement géniale.

Avant toute chose, laissez-moi vous présenter - ou, plutôt, ne pas vous présenter - l'auteur de cette petite merveille. Il s'agit de Rombo Productions, que vous devriez commencer à connaître depuis que Sined est tombé amoureux du Romboard, ce support de ROM dont il vous a causé dans un précédent numéro (faites des recherches). Or donc, ce fameux Rombo Productions récidive, avec le VIDI. Commencez par regarder les photos qui illustrent cet article. Ça vous interpelle pas quelque part ? Oui, hein, c'est joli tout plein. Ben, j'va vous explicationner comment c'est qu'on a fait ça, z'allez voir, c'est tout simple.

D'abord, on a commencé par $epi& curer un caméscope. C'était assez facile, le chef nous a dégotté ça rapidement. Ensuite, on a seulement branché l'interface sur le CPC, le caméscope sur l'interface, on a tapé Run sur le clavier du CPC pour charger le soft, et puis basta. Enfin non, pas si basta que ça. Patientez, je vais pas tarder à entrer dans...

LES DETAILS

Pour peu que tout soit branché correctement, le logiciel permet, dès son chargement effectué, de voir immédîatement à l'écran l'image digitalisée. Dans la cas du caméscope,!" cette image est même animée. En d'autres termes, la digitalisation est effectuée en temps réel, et croyez-moi, sur CPC, c'est pas si évident que ça. On peut digitaliser dans les trois modes d'écran, mais c'est en mode 1 que l'on obtiendra les meilleurs résultats : en mode 0, les pixels sont trop gros, et en mode 2, on ne peut pas obtenir suffisamment de nuances. En mode 1, par contre, la taille des pixels est assez petite pour avoir des images clean, et on peut ajuster les quatre couleurs de manière à obtenir des effets assez spectaculaires.

En bas de l'écran : une barre de menu, dans laquelle on balade un curseur, soit avec les flèches du clavier, soit avec le joystick. Il permet de régler la brillance de l'image ainsi que le contraste. On peut aussi faire scroller l'image ; en effet, ce qui est affiché à l'écran ne représente qu'une partie de l'image réellement digitalisée, celle-ci étant beaucoup plus grande qu'un écran normal CPC.

RSX

Quand on a un peu de conscience professionnelle, on s'évertue à faire tout son possible pour offrir - je devrais plutôt dire pour vendre - un produit qui soit le meilleur possible. Rombo, qui a certainement beaucoup de conscience professionnelle, a aussi prévu une utilisation du VIDI sans passer par le programme d'exploitation, mais par tout un jeu d'instructions RSX  spécialisées : VBANK permet de sélectionner l'écran sur lequel on va agir (comme dans le soft, les instructions RSX gèrent également deux écrans, et même cinq si  l'on a 128 ko   de   mémoire) ; VBORDER permet de changer la couleur du border de l'écran, et je me - demande bien ce qu'elle fout là ; VBRI règle l'intensité de lumière ; VCLEAR permet d'effacer soit l'écran entier, soit seulement une fenêtre ; VCON (ça se voit que ce soft n'a pas été fait par des Français...) règle le contraste ; VCONVERT inverse les encres 2 et 3, pas seulement au niveau de la couleur, mais aussi à celui de leur position à l'écran. Tai pas encore bien compris à quoi ça pouvait servir, mais il paraît que ça a un rapport avec les hardcopys ; VCOPY copie un écran source vers un écran destination en mémoire ; VDUMP effectue  une  hardcopy  sur imprimante ; VGRAB capture en mémoire une image en provenance de la source vidéo ; VGET fait la même chose, mais sans prendre en compte les paramètres    de    brillance    et    de contraste. Du coup, elle est beaucoup rapide que VGRAB : VIEW est une instruction dans le genre sympa : elle charge depuis la disquette l'image dont le nom est spécifié en paramètre, avec les bonnes couleurs si le fichier Pal correspondant (donc compatible OCP Art Studio) est présent ; VSMALL permet de digitaliser une image mais en format réduit (1/4 d'écran) ; VSPRITE copie une partie de l'écran vers une autre VWINDOW définit une fenêtre à l'écran, de laquelle toutes les opérations de digitalisation ne pourront pas sortir.

AMSTRAD CPC | HARDWARE : Digitaliseur Vidi | http://cpcrulez.fr AMSTRAD CPC | HARDWARE : Digitaliseur Vidi | http://cpcrulez.fr
Les contrastes du mode 1  accentuent la dureté des traits

Lorsqu'on est content de l'image qu'on a, on sélectionne la fonction Grab, qui fige l'écran, et on va s'amuser à bidouiller un peu tout ça. Enfin, quand je dis bidouiller, j'exagère un peu. En fait, le menu fait place à un autre qui permet de sauvegarder l'image sur disque ou cassette, suivant deux formats distincts : fichier-écran standard.bin de 17 ko, ou fichier compatible OCP Art Studio, avec le fichier de palette associé et tout et tout ! D'accord, c'était peut-être pas difficile à faire, mais le fait d'y avoir pensé suffit à me faire qualifier cette option de carrément géniale. Le deuxième menu permet également de sortir sur imprimante compatible Epson donc aussi sur DMP 2000, une hardcopy de l'image en cours. On peut aussi obtenir le catalogue de la disquette présente dans le lecteur et effacer un fichier pour se faire de la place. Enfin, le dernier sous-menu, baptisé Control, permet de modifier certains paramètres comme le mode d'écran (sans effacer l'image présente), les couleurs du border et de l'écran, etc. Tai gardé la fonction la plus marrante pour la fin : nommée Swap, elle permet d'afficher successivement les deux écrans que gère VIDI. En effet, le soft digitalise toujours deux images, 1 une en mémoire et l'autre à l'écran. Ainsi, si la source vidéo est animée (caméscope, magnétoscope, caméra, télé, etc.) et que vous ratez une image marrante, cette fonction permet de récupérer celle qui est juste avant. Avec la fonction Swap utilisée en continu, on peut se créer des animations très loufoques (Patrick tirant la langue me fait encore mourir de rire).

Si avec ça vous n'arrivez pas à faire de belles images, laissez tomber l'informatique.

ET POUR FINIR...

Décidément, chez Rombo Productions, on n'embauche que des gens intelligents : VIDI est également utilisable sous PageMaker. Ça se passe de manière très simple : sur la disquette VIDI se trouve un fichier overlay nommé Pagemake.ovt qu'il suffit de copier sur la disquette PageMaker. Dorénavant, toutes les fonctions du VIDI sont accessibles sous PageMaker via l'option Scanner. Ça va jeter dans vos documents en PAO et vos fanzines maisons (n'oubliez pas de nous les envoyer hein !).

AMSTRAD CPC | HARDWARE : Digitaliseur Vidi | http://cpcrulez.fr

Le VIDI est également disponible en Rom, enfichable dans le... Romboard, bien sûr ! Du coup, la place mémoire normalement réservée pour les RSX est libre, et en plus, le chargement du ' programme est instantané. Si, malgré tout ça, vous n'êtes pas encore convaincus, regardez attentivement les photos, là, autour ; ça devrait finir de vous achever... Et n'oubliez pas : "Veni, VIDI, vici."

SEPTH , A100% n°9 -  http://cpcrulez.fr

SUPPLIER: Rombo Productions, 62 Meadowbank, Ladywell, Livingston, West Lothian, EH54 6EL
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ AUTHORS:
  • Hardware design and concepts Colin Faulkner and Marcus Sharp
  • Software design and programs: Keith Wilson
  • Printer dump routines: Richard Siddons-Corby
PRICE: £89.95 (UK)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» ROMBO  VIDI  Video  Digitaliser  v2.01DATE: 2013-09-03
DL: 189 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 106Ko

» ROMBO  VIDI  Video  Digitaliser  v2.02DATE: 2013-09-03
DL: 110 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 101Ko

Advert/Publicité:
» Rombo-Vidi    Video  Digitiser    ENGLISHDATE: 2015-01-08
DL: 121 fois
TYPE: image
SIZE: 363Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Hardware » Modem - Modem Digitelec Dtl 2000 (CPC Revue)
» Hardware » Farbdigitizer (Füle Electronic)
» Hardware » Digit - Video - Digitizer 1000 (CPC Amstrad International)
» Hardware » Digit - Digitaliseur Ara (CPC Revue)
» Hardware » Digit - Video Digitizer - John Morrison
» Hardware » Joystick - Sunnyline - Digital Joycard (CPC Amstrad International)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 078 millisecondes et consultée 1908 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.