GAMESSALONS ★ AMSTRAD EXPO LA VILLETTE - LA GRAND'MESSE ★

Amstrad Expo 86 - la Villette|CPC Revue)Games Salons

En France, ce n'est pas comme en Angleterre, où une manifestation entièrement dédiée à l'Amstrad a lieu tous les trimestres, aussi l'Expo qui vient d'avoir lieu ces 21, 22, 23 et 24 Novembre a-t-elle attiré des milliers de visiteur...

Bien la Grande Halle de la Villette, bâtiment vétuste s'il en est, transformée par les architectes, contemporains pour abriter toutes sortes de manifestations ! Les exposants étaient nombreux et les stands, riches de nouveautés en tous genres. Il y avait beaucoup de vedettes ; celles du logiciel, celles du matériel et... d'autres en chair et en os ! Que recherchait le visiteur, parfois venu de loin (Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Rennes, Strasbourg...) ? 

Déjà, il voulait voir, toucher, essayer le célèbre PC 1512 dont tout le monde parle mais qu'il est si difficile d'acheter ! Hélas, ce ne sera pas encore pour demain ! Les anglais forment des listes d'attente que les français viennent grossir. Sans vouloir alimenter la polémique sur ce sujet, il faut néanmoins signaler que, si la machine se fait attendre, les conditions posées aux futurs revendeurs sont, elles, clairement exposées. Espace "professionnel" indispensable dans le magasin, présentation obligatoire de logiciels tels que GEM, séparation au sein du magasin des machines familiales où les 'kids" se défoulent sur des jeux dont les ponctuations sonores risquent de déranger... Deux personnes au moins, par point de vente, doivent avoir suivi un stage de formation chez AMSTRAD : c'est une bonne garantie pour les futurs clients mais les petits magasins pourront-ils absorber cette charge supplémentaire, surtout quand on sait que les marges offertes sur ce matériel sont plus que réduites. Interrogés sur ce sujet, les plus petits sont unanimes : comment voulez-vous qu'on vende une machine à vocation professionnelle- avec des marges "familiales" ? On peut effectivement se poser la question !

Pour en revenir à l'expo, le PC 1512 était là, bien présent sur presque tous les stands. Les développeurs commencent . enfin à pouvoir disposer d'une machine. C'est heureux car la compatibilité n'est pas totale, d'après ce qui nous a été dit, et il faut tenir compte de certaines particularités liées à la machine, mais celles-ci se révèle rapidement comme étant un bon outil de travail. Déjà, on songe à améliorer ses possibilités. Une carte graphique haute résolution couleur (un peu dans le style EGA...) est en cours de mi*e au point ! Digital Research présentait toute la famille des GEM disponibles bientôt chez MICROPOOL. Quel plaisir d'utiliser la machine avec de tels logiciels !

Côté matériels, on pouvait découvrir pas mal de nouveautés. Sur le stand DEIA, diffusé par SERIP, était présenté sur onduleur qui sera proposé à un prix voisin de 2000 F. Finie la hantise des pannes de courant. Pour les budgets plus modestes, on pouvait voir chez LOISI TECH, un boîtier de sauvegarde mémoire : une coupure de courant survient et la batterie prend instantanément le relais, maintenant intact le contenu de la mémoire- Bien sûr, le moniteur n'est plus alimenté.

Nos amis suisses de SEMAPHORE Logiciels présentaient un scanner, capable d'analyser une image photographique introduite dans votre imprimante et de la mettre en mémoire. Côté digitalisation d'image, on pouvait voir 2 appareils : le premier chez ROMBO, constructeur britannique. Le second chez JAGOT et LEON, une réalisation bien française. On introduit un signal vidéo, issu d'une caméra, d'un magnétoscope ou d'un téléviseur et celle-ci se trouve digitalisée. On peut la traiter, la stocker sur disquette etc.

Après le plaisir des yeux, celui de l'oreille. TMPI présentait sa gamme de synthétiseurs musicaux et vocaux. De quoi ravir les mélomanes et ceux qui veulent enfin donner la parole à leur ordinateur : "Au-clair-de-la-lune-mon-ami Pierrot"... MMC présentait sa Graphiscop II, la fameuse table à dessiner de conception française. Design entièrement reconsidéré, couleur bleue. Nous espérons pouvoir vous en proposer un banc d'essai dans notre prochain numéro. En continuant la promenade, on pouvait voir également un tuner TV, exposé sur le stand ORDIVIpUEL, transformant le moniteur couleur de l'AMSTRAD en téléviseur : un bon moyen pour vous réconcilier avec le reste de la famille. Citons encore KENTEL avec son interface/logiciel de communication Minitel à 350 F. Un astucieux dispositif antistatique qui évitera à la poussière de s'accumuler sur vos écrans, et aux programmes de se planter si votre moquette est génératrice d'électricité statique, nous a été confié par ARTS et BUREAUX SERVICES. On pourrait aussi vous parler du nouveau SINCLAIR, mais cela intéressera-t-il le lecteur de CPC, déjà possesseur d'un AMSTRAD ?

Côté logiciels, nous avons débusqué toutes les nouveautés que le Père Noël pourra vous offrir. Chez LORICIELS, Bob Winner, jeu d'arcade-aventure superbe, ressemblant à un dessin animé. Chez INFOGRAMES, l'ordinateur flirte avec la BD. Grâce à un accord passé avec l'auteur des Passagers du Vent, vous pourrez vous transporter avec la belle Isa, au XVille siècle, graphismes superbes garantis ! Outre les nouveautés mitonnées par UBI SOFT, et déjà annoncées dans CPC, un contrat de distribution exclusif, passé avec British Telecom (Firebird, Odin, Beyond, Rainbird) va permettre de mettre au moins 4 logiciels chaque- mois, sur le marché. Prix bas garantis !

Chez UBI Soft, on flirte aussi avec la B.D et le célèbre Gaston Lagaffe va bientôt sévir sur vos écrans. FIL propose, pour les fêtes, un coffret à 145 F contenant 3 jeux : Gunfright, The Way of the tiger, V ! les visiteurs. Et Cobra ! Si vous saviez ce que le serpent a mijoté ! HMS Cobra nous transporte en pleine seconde guerre mondiale : un jeu super-intéressant. Meurtres en série vous transforme en enquêteur et vous fera découvrir l'île de Sark. Une nouvelle gamme d'utilitaires, dont un génial Music Studio, sur "lesquels nous reviendrons prochainement, est proposée aux créateurs.

HATIER présentait une gamme de logiciels scolaires et éducatifs. Un bras-robot était présenté sur le stand et manipulait entre ses doigts d'acier de délicats petits oeufs en polystyrène.

MICRO-APPLICATIONS présentaient "la solution", un intégré réunissant les possibilités offertes par Datamet, Textomat et Calcumat. Le PCW n'était pas oublié : POLYSOFT offrait Polyprint, un utilitaire, permettant d'imprimer les documents avec plusieurs polices de caractères et MICRO-C présentait l'adaptation du célèbre Cherry-Paint.

S'il est hélas impossible de citer tout le monde, il convient de parler de l'ambiance fort plaisante de cette manifes-taion. Des idées originales un peu partout : STARTER, le roi incontesté de la duplication, avait réussi un coup de maître avec deux charmantes jeunes filles si identiques sous tous les points de leur beauté que l'heureux Lam Nguyen avait du mal à s'y retrouver. LORICIELS avait érigé un château-fort que bien des enfants rêvaient de prendre d'assaut. Chez INFOGRAMES, on se sentait dans un autre monde : deux ravissantes demoiselles en compagnie de beaux messieurs, illustraient grandeur nature, les Passagers du Vent. Chez COBRA Soft, c'est l'amiral Moria, programmeur de HMS Cobra qui en imposait aux petits mousses venus voir ses démos. Les plus fûtes ont profité de leur visite sur le stand pour examiner la cabane, pleine d'indices de Meurtres en série : ça pourra leur servir ! Mais la véritable vedette de l'exposition était peut-être la petite puce jaune que l'on voyait un peu partout, sur les épaules des gens ou les claviers d'ordinateurs. C'est du stand HATIER que partaient ces charmantes bestioles qui ont fait sourire petits... et grands. Une grande fête, bien réussie. A quand la prochaine édition ?

Denis BONOMO , CPC n°17 (DECEMBRE 1986)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Amstrad  Expo  1986-La  Villette    (21-24  Novembre  1986)DATE: 2015-01-08
DL: 202 fois
TYPE: image
SIZE: 98Ko

» Amstrad  Expo  1986-La  Villette    (21  au  24  Novembre  1986)DATE: 2015-07-29
DL: 65 fois
TYPE: image
SIZE: 163Ko
NOTE: w822*h1108

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Games » Amstrad - 26 Salon de la Infancia Y la Juventud (Amstrad Sinclair Ocio)
» Games » Amstrad Expo 88
» Games » Soiree Mondaine Avec Amstrad - 1985 (CPC Revue)
» Games » Amstrad Expo 88 (Micro News)
» Games » Amstrad Expo (Joystick Magazine)
» Games » Todo Sobre Amstrad

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 953 millisecondes et consultée 1227 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.