DEMOSCENEPARTY ★ BORDELIK MEETING 5 ★

Bordelik Meeting 5Demoscene Party

Raah... Des heures à regarder Bordelik Démo 4, à faire connaissance avec les différents acteurs de la scène au travers du slide show du même meeting... Et nous avons aujourd'hui l'occasion de participer au mythe ! Rien n'aurait pu me faire manquer ça.

Pour la première fois, on se rendait au meeting en train. Pas grand chose à signaler pour cette partie pré-meeting, si ce n'est que Ton tomba Gare Montparnasse sur Roudoudou, étrangement présent 2 heures avant le départ de son train. Celui-ci arriva donc logiquement en courrant, nous interpella au milieu de la foule ("Salut, vous direz à Ramlaid et Orphée que mon train arrive à 10H") et s'en alla aussi vite qu'il était arrivé. Tout va bien, c'est à un meeting CPC que l'on va.

Séance de previews

Un meeting plein d'activité comme on les aime. Devant nos yeux abasourdis et nos oreilles ébahies ont défilées une impressionnante succession de previews. Nous avons enfin vu le masque en Phong et le tunnel de Roudoudou (depuis le temps que l'on nous en parlait !), ainsi que quelques previews de 232425 qu'Eliot exposait avec fierté. Les previews semblent d'ailleurs être la spécialité du groupe Bénédiction, puisque Arno enchaîna avec son intro pour Digital Press 4 (que l'on avait déjà pu entrevoir au Croco Channel 1) et un effet de feu, le tout avec des graphs de toute splendeur, puis Romain nous acheva avec ses plasmas.

Un peu à l'instar de l'Amstrad Expo de cette année, OVL et Candy bossaient d'arraché pied sur leur nouvelle démo, très finement appelée Points Barres. Comme j'étais le voisin de Candy, j'ai tout vu. Mais vous ne saurez rien, houlà ! C'est également sous l'initiative d'OVL qu'une pétition pour réclamer le retour de Madram dans les meetings circula.
Avec Toms', Shap nous a gratifié d'un superbe historique de la démo pendant une bonne partie de la nuit allant du dimanche au lundi. Superbe ! Moi qui adore les petites anecdotes et la mythologie de la scène CPC, je peux vous dire que cette nuit reste un excellent souvenir que je ne suis pas près d'oublier !

Cracky nous a par ailleurs fait part de son envie de commettre un nouveau fanzine sur CPC. Vous en saurez plus très prochainement, mais l'idée était de faire quelque chose de généraliste qui puisse convenir à tout le monde, tout en restant complémentaire des autres fanzines déjà existant.

Tu me cours sur le haricot

Le dimanche midi, nous avons même eu droit à l'apéritif ! L'occasion pour les organisateurs de remercier tout le monde d'être venu, et également de lancer le concours Iko. Tous les participants avaient donc 24 heures pour réaliser une contribution originale, avec lots à la clé ! Au final, après que le temps imparti ait été repoussé, 7 personnes ont présenté quelque chose :

  • Targhan : un Pong en 3D jouable à deux simultanément, sans la gestion des collisions, mais tout de même.
  • Shap/STV : une animation mettant en scène les futurs combattant de leur jeu de combat.
  • Plissken : une petite démo CPC+ avec sprites hard et splits rasters.
  • Jeremy : après 15 minutes de précalculs... un cycling !
  • JRM : un petit jeu de réflexe en Basic.
  • Romain : les lettres composant le mot "Bordelik 5" se déplaçant sur l'écran, mais le programme dépassait le Kilo.
  • One : une routine sensé faire du morphing, mais qui, sans graphes, était insensé.

Finalement, après le vote de chacun d'entre nous et délibération de la cour, Shap et Stv, en pôle position, gagnèrent deux superbes voitures télécommandées. 11 ne faut pas non plus oublier Targhan, en deuxième place, qui remporta une sorte de Palmpilot (petit ordinateur de poche), ainsi que Plissken^ troisième, qui fut récompensé par un Othello électronique.

Un paradoxe bien sympatik (je suis Demonlak)

Comme le nom du meeting ne l'indique pas, l'organisation n'était pas bordelique du tout ! La salle était très spacieuse, et malgré le nombre important de participants, il restait encore de la place. Par contre, c'est pour le dormage qu'il y avait un petit problème, car le vestibule qui lui était réservé était décidément trop petit pour contenir tout le monde. On retrouva donc au cours de ces 3 jours des dormeurs un peu partout : petit hall (j'ai failli marcher sur Beb et Stv en arrivant), toilettes, dans la salle même du meeting, etc. Tout cela encourageant à la nuit blanche, cela faisait plaisir de voir autant de monde debout à 4H du matin !

Comme la salle ne contenait pas de douches, les vestiaires du club de Taekwondo furent ouverts quelques heures. Là encore, heureusement que certains préfèrent les meetings à la roots, car il n'y aurait pas eu d'eau chaude pour tout le monde ! Quant aux repas, la cerise sur le gâteau fut certainement les grillades au feu de cheminée du dernier jour.

Médiatrice

"TV Rennes", la télévision locale, avait été déférée sur place, ainsi qu'un reporter du journal "Ouest France". Ramlaid et Orphée se sont donc plies au jeu de l'interview, avant que les journalistes ne soient lâchés dans la salle du meeting, pour rencontrer quelques participants. Le rapport avec l'intertitre ? Rien de grave, juste que j'ai eu mal au ventre pendant le meeting !

Le même Orphée et Roudoudou avaient amené leur caméscopes, ce qui laisse présager la sortie prochaine d'un film d'anthologie, vu les scènes tournées ! Cela permettra de graver des moments tous plus hilarant les uns que les autres, genre Stv qui débarque en uniforme militaire, matraque à la main pour faire régner l'ordre, ou encore Jrm45 headbangant frénétiquement devant son Soundtracker (peut être avait-il oublié qu'il n'était pas tout seul ? En tout cas, demandez à Eliot si vous voulez en savoir plus !), sans oublier la partie de danse sur un drôle de tapis que One avait apporté, auquel quelques participants se sont essayés. J'en passe et j'en oublie !

Ce film sera donc parfaitement à l'image du meeting : un pur moment de bonheur et de bonne humeur. D'ailleurs, ce résumé ne rapporte pas au centième la qualité de l'événement ! Finissons donc par féliciter une fois de plus Orphée et Ramlaid (plus Targhan par intermittence) sans qui nous n'aurions pas pu passer ce somptueux week-end.

Hicks , Another World n°32 , page 6 et 7

★ PAYS: (Rennes)
★ LICENCE: FREEWARE
★ ANNÉE: 2002 (du 9 au 11 novembre)

Page précédente : Bordelik Meeting 4
★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Demoparty » Bordelik Meeting 1
» Demoscene » Bordelik Meeting Demo 3 (Ghoul's fanz)
» Demoparty » Bordelik Meeting 5
» Demoparty » Bordelik Meeting 4
» Demoscene » Bordelik Megademo 4 (Ghoul's fanz)
» Demoparty » Bordelik Meeting 2

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 082 millisecondes et consultée 632 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.