DEMOSCENEINTERVIEWS/ENTREVUES ★ NO RECESS ★ ★

NorecessNorecess|Amslive fanzine)Condense

1 - QUI EST "NO RECESS" ? COMMENT ES-TU ARRIVE SUR CPC ET PLUS PARTICULIEREMENT SUR LA SCENE?

Mon pseudo est No Recess et j'appartiens au groupe Condense, mais dans la vie civile je suis surtout STORQ Arnaud ! J'ai actuellement 19 ans et suis en BTS Informatique 1ère année. J'ai eu mon premier CPC comme tout le monde je crois : je l'ai eu quand j'avais 8 ans lors d'un Noël. Vers mes 10 ans, j'achetais régulièrement Amstrad Cent Pour Cent et surtout Amstar & CPC, magazine dont je passais tout mon temps à recopier les programmes diffusés. Au lieu de recopier stupidement ces programmes, il me vint un jour l'idée de faire... mes propres programmes ! Mais jamais rien de concret... Il a fallu attendre 1994 pour que je me décide à écrire à ce cher Rainbird dont l'adresse avait été diffusée dans Amstrad 100% afin d'obtenir des démos. Cela m'intriguait car je me demandais comment ils pouvaient réaliser ça ! C'est d'ailleurs Rainbird qui m'a plus ou moins lancé sur CPC : il m'a fait connaître la scène et ses démos, et surtout m'a refilé l'arme fatale : D-A-M-S l'assembleur ! Après plusieurs essais de programmation, j'avais réalisé un scrolling soft de 16 pixels de hauteur (merci ACPC). Voila ! La suite, vous la connaissez tous : des démos, des diskmags, etc..

2  - QUELLES SONT TES ACTIVITES DANS LA SCENE INFORMATIQUE ACTUELLE ?

Je suis actuellement sur PC. J'ai été inactif du début de 1997 à septembre 1998, période d'"adaptation" à la scène PC et son environnement de programmation. Je programme actuellement  dans l'environnement Windows  en  C  et Assembleur un moteur 3D basé sur le logiciel Lightwave. Il permet en ce moment le rendu de scènes Lightwave, à savoir mouvements de caméras, multi-objets avec multi-texturing (avec correction de perspective, transparence), etc. C'est un domaine si passionnant ! Tout cela en vue de sortir des démos PC, évidemment...

3 - TES PRODUCTIONS CPC ONT SOUVENT ETE DECRIEES, ETANT SOUVENT BASEES SUR LES MEMES TECHNIQUES HARDWARE ET N' INNOVANT QUE TROP RAREMENT AU NIVEAU VISUEL. QUE PENSES-TU DE CES REMARQUES AVEC LE RECUL ? QUELLES SONT LES ERREURS FAITES DANS LE PASSE QUE TU NE REFERAIS PLUS MAINTENANT?

Ces remarques sont totalement justifiées. Je pense que je voulais faire trop (à savoir sortir beaucoup de productions), et par conséquent je ne m'investissais pas assez dans la recherche de nouvelles techniques ! En revanche, je suis plutôt déçu que l'on ne m'ait pas dit cela à l'époque où j'étais encore actif sur CPC. Des choses auraient alors changé... Les erreurs faites dans le passé que je ne referais plus maintenant : piocher dans les routines des autres ! Je me souviens avoir rippé le source d'un scrolling hard d'Epsilon. Cela dit, je ne regrette pas ce geste, puisque c'est ainsi que j'ai appris à faire mes propres routines. (Au passage, le code d'Epsilon était odieusement lent!).

4 - IL AVAIT ETE QUESTION D'UN JEU DE COMBAT DANS LE GENRE STREET FIGHTER 2. CE PROJET A AVORTE. QUELS ONT ETE LES PROBLEMES RENCONTRES ? QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU A UN CODEUR DE JEU SUR CPC ?

Le problème de ce jeu, c'est que c'était à peu près au même moment que j'ai connu la scène PC. Du coup, la démotivation se faisait de plus en plus forte, jusqu'à ce que le projet soit venu au point mort... Les conseils que je donnerais à un codeur de jeu sur CPC seraient d'utiliser les ressources hardwares de la machine au maximum afin d'effacer l'image navrante du CPC "de base" (écran non-reformaté, bip-bip pour les bruitages, etc).

5 - TU POSSEDES MAINTENANT UN CPC PLUS. QUE T'INSPIRE CETTE MACHINE ? SON POTENTIEL IMPRESSIONNANT ET FACILEMENT EXPLOITABLE NE TE DONNE T-IL PAS ENVIE D'EXPLORER LE CPC PLUS ?

Cette machine a été totalement inexploitée. Elle offre des ressources incroyables pour un 8 bits ! Vu comme le CPC classique a été exploité, je suis persuadé que l'on pourrait découvrir des choses innovantes sur le CPC PLUS que l'on ose même pas imaginer actuellement... (Après tout, qui imaginait réaliser des plasmas sur tout l'écran il y a 10 ans ??!!). Quand à mon envie d'explorer le CPC PLUS, je n'ai franchement plus le temps ni la motivation pour m'y remettre... Désolé.

6 - APRES AVOIR CONNU UNE LONGUE PERIODE DURANT LAQUELLE L'ESSENTIEL DES EFFETS DANS LES DEMOS ETAIENT BASES SUR DES TECHNIQUES HARDWARE (PLASMAS, SCROLLINGS..), ON CONSTATE UN RETOUR AUX EFFETS SOFTWARE NOTAMMENT AVEC DES ROTOZOOMS, DES PLASMAS SOFTS, 3D... QUE PENSES-TU DE CETTE TENDANCE?

Je trouve excellent que des coders tentent de réaliser de tels effets. C'est clair qu'il reste encore beaucoup de choses à faire, mais soyons réaliste : le CPC reste le CPC, à
savoir une vitesse un Z80 3.3 Mhz ! Allez, bon courage aux coders et faites-moi penser le contraire ;)

7 - QUELS CPC-ISTES T'ONT LE PLUS IMPRESSIONNE AU VU DE LEUR REALISATION ? CODE, GFX, ZIK, ELECTRONIQUE...

Je ne vais pas répondre en fonction de la période CPCienne que j'ai connu (1994 -> 1 996) mais sur l'historique de la scène CPC. Coté Code, Longshot a été pour moi LA référence. Je ne peux oublier sa partie dans THE DEMO (codée en partie en fin de l'année 1989, c'était fou de voir çà à l'époque !). Ensuite, vient Overflow, puis bien après Gozeur. Prodatron, Face Hugger et Alien ont apporté un nouveau regard sur le CPC avec la 3D. Pour se rapprocher un peu vers nous, j'ai beaucoup apprécié Antoine Pitrou pour ses productions toutes très intéressantes...

Coté graphique, Made a été bon, mais Mat est bien meilleur ! J'apprécie également Rainbird, mais il faudrait qu'il s'investisse plus dans le graphisme pur et non les logos. Cote musique, BSC est l'un des meilleurs (qui oserait dire le contraire ?). J'apprécie les musiques de Targhan, dont l'adaptation de la Second Reality/FC sur CPC est fidèle à l'originale et très bien réussie. Coté Electronique, Zik, Offset & Siou sont les personnes qui permettront de booster le CPC à 50Mhz avec des gros disque durs.. Alors, à quand les CPC-towers ?! (NDSNN : Incroyable, on en parle dans ce numéro. Amstrad Live, au coeur de l'actualité !) l'ai grandement apprécié les productions simples et efficaces de Tom&Jerry, et été impressionné par le savoir d'Offset & Zik. Epsilon a été un exemple pour moi. l'ai adoré toutes ses productions ! C'est dommage qu'il n'ait pas continué (il est passé du "coté obscur" de la scène PC, il a abandonne la programmation au profit de la musique, -hélas- de mauvaise qualité :( Que ceux que je n'ai pas cité me pardonne. J'ai essayé d'être le plus franc possible.

8 TOUT COMME ROUDOUDOU, TU CONNAIS AUSSI BIEN LES GROSSES CODING-PARTY QUE LES MEETINGS CPC... LE CPC A-T'IL SA PLACE DANS LES CP ? LES PARTICIPANTS DES CP SONT-ILS EN MESURE DE POUVOIR APPRECIER LES EXPLOITS REALISES PAR NOS MACHINES ALORS QUE LA PLUPART D'ENTRE EUX NE SAVENT PAS CE QU'EST L'ASSEMBLEUR ET ENCORE MOINS L'OPTIMISATION ?

Non, non et non! Le CPC n'a d'aucune manière sa place dans les grosses demo-parties PC & Amiga. Les meetings CPC, c'est une bande d'amis qui se connaissent depuis fort longtemps, où tout le monde se connaît. Cela forme plutôt une veille réunion de famille fort sympathique. Les démo-parties, c'est au minimum 400 personnes, et 1500 pour les plus grosses ! Personne ne se connaît, 90% des personnes présentes ne sont là que pour jouer (on les appelle les "gamers", c'est une sale race qui profite du meeting pour faire des réseaux à taille géante). D'aucune façon ces personnes ne sauraient apprécier le CPC à sa juste valeur...

9 ENFIN TU AS QUARTIER LIBRE !

Je voudrais m'excuser auprès de la scène CPC pour ne jamais être parti officiellement. De même, pardon aux personnes à qui je n'ai jamais répondu. Je tiens également à remercier Eliot et Florian Bricogne pour m'avoir donné des nouvelles de la scène actuelle.

Sinon/pour mettre un terme à Bill Gates et ses compagnons, sachez que je programme pour Windows, et que Windows est une vraie chiotte ! C'est une aberration à l'échelle planétaire, ce système d'exploitation.. :( Mais bon, la bécane est sympa à programmer malgré tout ça, et ressemble même étrangement à un gros CPC boosté ! Pour les connaisseurs, faites la différence entre les instructions assembleur Z80 et 8086 et constatez la grande similitude... Une chose est sûre : un CPCiste peut passer très facilement vers le PC. Mais bon, c'est autre chose, et faut vraiment s'accrocher, la scène PC n'étant pas des plus amicales...

Voilà voilà.. Un dernier conseil: programmez sur une machine parce que vous êtes content de programmer dessus, et non parce qu'il y a plus de gens j sur telle ou telle machine...

Et pour finir en beauté: CPC FOR EVER  !!! (ah ca fait du bien;)

Interview réalisée par Eliot , AMSLIVE n°12

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Demoscene » Norecess (Amslive fanzine)
» Demoscene » Cos (Amslive fanzine)
» Demoscene » Longshot 1998 (fanzine Amslive)
» Demoscene » P007 (Malibu)
» Demoscene » Scabb (Amslive fanzine)
» Demoscene » Zik - Futurs (Amslive fanzine)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 055 millisecondes et consultée 1376 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.