DEMOSCENEINTERVIEWS/ENTREVUES ★ COS ★

On reprend avec les bonnes vielles habitudes d'Amstrad Live : l'interview mensuelle. COS ce mois-ci, interviewé par Madram le beau.

- Bonjour "COS", qui es-tu ?

Salut, je m'appelle Sébastien, j'ai 23 ans et j'habite du côté d'Amiens. J'étais sur CPC à la grande époque, et je l'ai quitté vers fa fin de l'année 92, ayant perdu tous mes contacts. Pas grand-chose d'intéressant à dire d'autre, ci ce n'est que j'ai toujours un CPC original chez moi que je rallume de temps en temps (de plus en plus souvent il est vrai).

- Tu as programmé Graphic Wizard, un é-nième logiciel de conversion d'image, mais qui a la particularité et l'intérêt de proposer un rendu CPC automatique lors du réglage de différents paramètres (NB : Roudoudou a aussi fait ce genre de choses, mais perdu au fond d'un disk dur). Etait-ce pour rendre service à la scène CPC, ou pour ton usage personnel ? Dans ce dernier cas, quelles sont les productions que tu comptes ainsi "illustrer" ?

Je suis content d'apprendre que je ne suis pas le premier à avoir programmé un logiciel de transfert d'image. J'avais pourtant retourné l'Internet à la recherche d'un programme de ce type, mais je n'ai pas pu en trouver. Je me souviens qu'après avoir sorti mon programme, j'ai reçu une archive contenant un logiciel convertissant des bmps en images overscan mode 0, dont je ne me rappelle plus le nom. Ce programme avait l'air bien fait, mais je n'ai pas réussi à sauvegarder une image convertie. De plus j'ai essayé de transférer une BMP personnelle avec cet utilitaire, le résultat était TRES bizarre, j'attends donc une version complète et débugguée ! (ndr Woouuarff !)

Comme tu dois t'en douter, j'ai d'abord fai le programme pour moi. Cela faisait un bon bout de temps que je me disais que le: images transférées de ST pour le jeu Double Dragon auraient pu rendre bien mieux si les programmeurs avaient eu envie de bosseï un peu. Après pas mal de recherches sut l'algorithme et l'optimisation, je pense qu€ j'ai réussi mon petit défi personnel ! Un€ fois mon programme terminé, je l'ai doté d'une petite interface pas très intuitive mai* efficace, et voilà !

-  Que nous prépares-tu de beau ?

Je travaille actuellement à une version 2.0 du Graphic Wizard, qui sera une réécriture complète de fa version 1.2, qui n'était pas très propre (pas assez optimisée, et mal organisée). Cette version devrait faire des resizings automatiques, la sauvegarde sera améliorée, et surtout une conversion vers les modes 0 et 2 sera possible. La palette du CPC+ devrait être gérée. Cerise sur le gâteau, le programme sera adaptable de manière à gérer d'autres modes vidée exotiques, comme ceux de l'Oric, du M05 ou du Spectrum.
Je prépare aussi en ce moment une petite démo réunissant quelques effets apparemment peu courants sur CPC. Mais chut!

http://cpcrulez.fr | AMSTRAD CPC | DEMOSCENE | INTERVIEW COS | http://cpcrulez.fr
version 1.4 du Graphic Wizard

-  Pourquoi pas une version CPC du logiciel ???

Maintenant que tu m'y fait penser, je me dis qu'une version CPC serait tout à fait faisable, pour la partie contraste, luminosité, etc. Par cotre pour le resizing automatique, j'ai certains doutes.

-  La conversion mode 0 prendra-t-elle en compte la chrominance ou obtiendra-t-on aussi des images monochromes ?

Evidemment, il est peu probable qu'une conversion en mode 0 monochrome puisse intéresser du monde ! Je n'ai pas encore d'algorithme défini pour ce type de conversion, par contre je pense traiter l'image en utilisant une conversion vers un autre espace de couleurs. Probablement le HSV, qui me semble le plus indiqué. D'après mes recherches, il semblerait que l'oeil humain soit plus sensible aux changements de teinte qu'aux changements de luminosité (ndmr : c'est l'inverse, héhé) (l'algo de compression JPEG utilise cette particularité). Il y a peut-être quelque chose à tirer de ça.

-  Le paramètre de contraste local est très puissant mais nous nous demandions sur quoi joue-t-il exactement ! Taille du cadre de "tramage", nombre de pixels pris pour évaluer la couleur,... ?

Dans le Graphic Wizard, un pixel de l'image originale = un pixel en mode 1. En fait j'utilise une variante d'un filtre très connu en imagerie appelé "Laplacien Discret". Il consiste a soustraire a un signal sa dérivée seconde. En pratique cela donne une matrice 3x3 à appliquer à chaque pixel de l'image,

-  Dans la fenêtre "about" de GW, on y voit une rubber bar en résolution CPC. Simple clin d'oeil ou preview d'un effet CPC ?

Une version de la rubber bar existe aussi sur CPC, j'exploite une technique hardware apprise dans mon jeune temps. Il me reste un dernier bug à tuer, et tout devrait fonctionner parfaitement.

- Ahah ! Et cela servira-t-il de matière à une petite démo, une méga-demo, ou comme intro d'un projet plus ambitieux ?

Cet effet sera utilisé en intro d'une démo réunissant quelques effets qui traînent sur mes disquettes. Je les peaufine et je distribue le tout dès que j'ai fini ! Cependant n'attends rien de moi pour le mois prochain, je prends mon temps !

-Ton avis sur l'informatique ?

On  a  maintenant  deux  types  de programmation en  informatique : Les ploucs (ou les malins) qui programment à l'aide de 15000 DLLs, ce qui leur permet de sortir un produit en deux semaines et de ramasser plein de sous. D'un autre coté, il y c les partisans d'une autre informatique, qui ne gagnent pas un franc avec leur ordinateur, mais qui prennent leur pied.

- Tu n'es jamais passé à la TV. Pourquoi ?

Ma mère veut que je rentre a la maison avant qu'il fasse noir dehors.

-   Quels sont tes softs et artistes de références ? Le seul logiciel que j'utilise couramment sur CPC est DAMS, un assembleur Z80. Mes artistes de référence sur CPC ?

Je ne sais pas trop. Si tu parles de gens de la scène CPC, je dois avouer que je ne connais pas grand-monde. Je me suis inscrit à la rnailing-list comme tu me l'avais indiqué, mais je trouve que peu de personnes y abordent des sujets directement liés à la programmation sur CPC. Pour ce qui est des jeux, j'aime bien Gryzor et Platoon, pour la musique, la réalisation et les graphismes.

- Qu'aimerais-tu voir sur CPC ?

En 92 lorsque j'ai quitté le monde du CPC, tout le monde utilisait DAMS et OCP Art Studio. Et je constate qu'en 2000 c'est toujours la même chose ! C'est pourquoi j'aimerais vraiment trouver des utilitaires qui permettraient de développer ou dessiner plus facilement et librement. Pour ce qui est des utilitaires musicaux dont on parle en ce moment sur la mailing list, je vois que
tout le monde connaît les effets qu'on obtient sur ST, par contre j'ai l'impression que ces fameux effets sont encore loin d'être à la portée de tous sur CPC. Pour le son aussi, je réclame un utilitaire !

- Comment te contacter ?

Vous pouvez essayer les signaux de fumées comme les indiens, ou les spots projetés sur les nuages comme Batman. Sinon vous pouvez toujours placer des annonces dans Playboy, c'est le seul magazine que je lis attentivement du début à la fin. Plus sérieusement, j'ai un E-Mail : coscpc@yahoo.com.

- Le dernier mot est à toi :

Chouette !

*** Pour finir, je viens de terminer un programme permettant de traiter un fichier YM de façon à obtenir un petit fichier par registre AY. De plus le programme extrait aussi les fichiers de samples digi-drum. Je vais le proposer de ce pas sur la mailing-list

Propos recueillis par Madram , AMSLIVE ,°15, p21-22 - 23

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 072 millisecondes et consultée 962 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.