LITTÉRATURE ★ DBASE II SUR AMSTRAD ★

dBASE II sur AMSTRAD|CPC Revue)dBASE 2 sur AMSTRAD|MICRO VO)

dBASE II sur AMSTRAD

Ce livre est un modèle. Trop souvent les ouvrages traitant de l'informatique manquent de ce qu'est précisément l'informatique : rigueur, clarté, concision, structuration... Il n'en est rien cette fois-ci, et c'est heureux, car le sujet, dBASE II, le mérite.

dBase n'est pas le monstre, quasi mythique, que d'aucuns prétendent et son accès n'est interdit à personne, pas même aux programmeurs débutants ; c'est la première leçon de ce livre. dBASE est un progiciel de bases de données, et qui dit base de données dit. Par là-même, gestion de fichiers. C'est en dressant un parallèle entre les fichiers manuels et les fichiers informatisés que l'auteur commence, ce qui vous met tout de suite dans le bain. Tellement, que vous créez illico votre premier fichier, un classique répertoire téléphonique, enfin, pas si classique puisque vous écrivez sous dBASE ! Les accès à ce fichier seront d'une richesse qui vous surprendra, mais vous ne le savez pas encore ! Les commandes sont apprises très progressivement et c'est en douceur que le dialogue s'engage avec le programme.

En quelques questions-réponses, votre fichier est prêt pour la saisie. Il faut le voir pour le croire ! Ceux d'entre vous qui ont un 6128 ou un PCW et qui, des heures durant, à la sueur de leur front, ont écrit un programme de fichier, seront les plus épatés !

Les champs caractères et numériques passés en revue, viennent alors les exercices dans une rubrique, "ENTRAINEZ-VOUS", dont chaque phase d'apprentissage est dotée et dont les solutions sont données en fin d'ouvrage. Cette rubrique "pas à pas" est certainement un des points forts du livre de Claude DELANNOY qui a, c'est manifeste, conçu et écrit ce bouquin pour une pédagogie active. Autre élément participant du même esprit, la reproduction systématique des écrans sur lesquels vous êtes en train de plancher.

Viennent alors et tout naturellement, les fichiers indexés sur le même mode, avec la même simplicité et on aboutit à la seconde grande partie de l'ouvrage : la programmation.

Compliquée, la programmation sous dBASE ? Que nenni ! Pas plus que le BASIC et bien moins que d'autres. Des commandes à apprendre que l'on assemble, et, bien épaulé par ce bon livre, vous entrevoyez déjà l'utilisation que vous pourrez faire de ce progiciel dont le moindre intérêt, pour les Amstradistes que nous sommes, n'est pas son faible coût.

CPC n°19

★ ÉDITEUR: EYROLLES
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ LANGUAGE:
★ AUTEUR: Claude DELANNOY
★ PRIX: 130FF (185 PAGES)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop
Page créée en 431 millisecondes et consultée 464 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.