APPLICATIONSCREATION GRAPHIQUE ★ LA LECON DE DESSIN par le professeur IMAGEX - TILT n°50 ★

La Lecon de Dessin Par le Professeur Imagex|Tilt n°50)Applications Creation Graphique

TMembres hilares de la secte Copier-Coller, vous, élèves en rangs compacts, nous voyez venir avec nos gros sabots : nous sacrifions encore une fois aux rituels liturgiques copiesques-colleux. Ne tremblez plus devant les cohortes de dessins répétitifs fabriqués à la chaîne. Enfin ! Votre credo copier-coller trouve son sens le plus direct et absolument terre à terre : vous allez me le copier une fois et me le coller 100 fois.

Des atouts plein l'écran

Croyez-en un vieux galérien du dessin fabriqué à la main ! Avant le Copier-Coller, on motif répétitif exigeait patience et longueur de temps pour une réalisation irréprochable. Aujourd'hui, un usage bien senti du C-C (abréviation exclusivement à l'usage des adeptes) accélère le tempo et métamorphose le frisage (la mise en frise d'un dessin) en un plaisir fondamental. Impensable de redessiner un quelconque élément : le Grand Magicien C-C le dupliquera à son aise !

Cent yeux globuleux

Loin de penser que C-C peut tout, vous le chargerez néanmoi ns de la simplification maximale de la tâche. Premier stade, la mise en place rapide d'un visage. Quelques coups de brosse suffisent pour en construire une moitié. La séquence "Copier Retourner Coller" et le travail apparaît complet. Seul inconvénient de cette méthode , la trop grande symétrie du résultat Dès lors, des retouches particulières à chacun des côtés (oeil, aile de nez , lumière) transforment le rescapé du miroir en mec vrai ment sympa Complètement sioux, une autre technique s'impose : tracez les grandes lignes d'un visage, comme à l'habitude. L'introduction de l'élément nouveau et dérangeant ne prend guère plus d'une minute. Fabriquez un oeil splendide, mais rond d'étonnement. Multipliez-le, comme avec une photocopieuse en folie. Maintenant, collez le résultat en travers de la face ahurie qui vous regarde entre "cent  deux yeux" Excellent gag du Professeur Imagex, non ?

 

D'un arbre la foret

Passons à la vitesse supérieure, après le petit galop d'entraînement du paragraphe précédent. Un décor sylvestre, enchanteur, améliorerait considérablement l'esthétique d'une production récente ? Rien de plus simple, pour les adeptes de C-C... patients ! Déployez les branches et les feuilles d'un unique arbre. Dupliquez, retournez, collez. Saisissez-vous d'un exemplaire et déformez a qui mieux-mieux  petit gros et grand maigre. Redupliquez, reretournez, recollez  L'écran n'est pas encore plein ? Resaisissez-vous d'un seul représentant de la foret et maltraitez-le comme le précédent. Pour augmenter la profondeur, n'oubliez pas d'intercaler les petits (en partie dissimulés) entre les grands (visibles presque en totalité).

Matérialisme élémentaire

Lors du cours sur les fonds, nous abordâmes sans complexe certains effets de matière simples et efficaces. Etudions aujourd'hui les objets dont l'aspect principal se nomme matière Prenons un exemple lumineux : les nuages se composent de nuages qui, eux- mêmes, contiennent quelques nuages qui, d'ailleurs... Vous voyez le plan. Alors, devinez-vous
comment nous allons fabriquer des tonnes de volutes pour encombrer ce détestable ciel horriblement tout bleu ? Facile : à la loupe, vous peaufinez un minuscule nuage, adorable et tout Sélectionnez-le comme brosse et partez à l'assaut du zénith azuré ! Tracez régulièrement, en enchaînant cercle sur cercle ; un magnifique gros nuage bien dodu commence è se matérialiser. Après cette superbe séance de barbouillage., ajoutez des ombres et autant de lumière pour renforcer le relief. Le méga cumulus se trouve un peu seul ? Ajoutez-lui des compagnons de jeu. Plus petits, déformés ou simplement collés à partir du petit flocon originel, ils viennent en cohortes couvrir le ciel. Sortez les parapluies !

Meccano ou lego

Avant de vous lancer dans, le dessin en kit, pensez à établir une super-base de données incluant tout un tas de motifs de base, rectangulaires ou carrés. Pour l'architecture, vous exigerez fenêtres, portes, pierres de taille, marches, cheminées... Pour simplifier la tâche, prenez une seule et même taille de module pour créer chacun de ces éléments primaires. Placez ces morceaux de bicoque dans un angle de votre dessin et installez une grille de contrainte (GRiD). Juxtaposez les modules, accumulez les pierres, étagez les fenêtres... la maison de vos rêves se bâtit sous vos yeux émerveillés ! Dès que la façade atteint la taille idéale, installez fenêtres et portes La pose des tuiles n'implique sueur effort particulier, pas plus que l'érection des cheminées. Construire ? Un vrai jeu d'enfant avec la méthode du Professeur Imagex! Et elle ne se limite pas aux HLM et autres lotissements. Créez des fichiers de bras, d'yeux, de jambes, de têtes, de roues, d'antennes , de pattes... Une recherche de personnage tirera profit d'une telle base graphique.

IMAGEX _ MICHAEL THEVENET


 
TEL LE MOINE DU Xlllème ..

Enluminez vos courriers, officiels ou du coeur, grâce à la fantastique encyclopédie du dessin présentée en exclusivité dans Tilt par le professeur imagex ! Pompez les banques de dessina des programmes graphiques. Dans celles-ci, vous découvrirez immanquablement un ou deux motifs très mignons. Créez, si rien ne vous tente dans le stock.

Dupliquez ces éléments et montez-les en frise. Usez et abusez de la grille de contrainte pour éviter l'irrégularité.  Pensez décoration et pas illustration pour laisser sa place au texte : la première. Si vous dévidez des fonds complets, travaillez en gris tramé (très léger) pour éviter d'y noyer la prose. Des motifs essaimes librement au fil des pages ajoutent un caractère champêtre ou romantique à vos lettres à manipuler avec précaution et pondération (pas de petits coeurs pour les Impôts, ils n'ont pas le sens de l'humour) Les meilleurs gags profitent de la simplicité. Evitez la surcharge, vos correspondants ne s'en remettent que rarement !

 

Imagex et Michaël Thêvenet , TILT n°50 Jan88 - http://cpcrulez.fr

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop
Page créée en 250 millisecondes et consultée 617 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.