APPLICATIONSCOMPTA, BOURSE, BUDGET ★ MONEY MANAGER ★

MONEY MANAGER|Popular Computing Weekly)MONEY MANAGER|Amstrad Action)MONEY MANAGER: So hält man die Finanzen in Ordnung|ASM)
 ★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se le presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner ursprünglichen Fassung Ihnen präsentiert ★ 

Cash in hand

Money management is something I have little experience of - as far as I'm concerned, the folding green stuff just goes in one port and out another.

So I approached this program with some trepidation. Was I going to be buried in forecasts and fringe benefits, and baffled by budgets?

In a word, no. What I found on loading was a clearly laid out, easy to understand program perfect for a tyro like me - a tyro with an Amstrad CPC 464, that is.

The program is menu driven, with 15 options to choose from. You can add, edit or delete entries; sort them by date, type or account number; print out monthly or annual statements, presented as pie or bar charts; and save all your data to tape.

Each entry is basically one transaction, and includes date, account number, cheque number, and class -whether rates, electricity, household expenditure, or other.

Another facility allows you to indicate who made a particular payment - the idea, no doubt, is that blame for overspending can be laid at the appropriate door.

The screen display is excellent, although I suspect that anything on the Amstrad would look good. All the displays seem to be well laid out and easy to read.

In a nutshell. Money Manager does what it sets out to do, and seems to do it effectively.

Quite whether there is much of an advantage over more traditional aids to mathematical excellence - pencil and paper, for example, or an abacus - I don't know, but if you have a burning desire to harness the power of your micro to the financial chores, then £14.95 seems a fair price to pay.

Hedley Price

★ PUBLISHER: CONNECT SYSTEMS
★ YEAR: 1986
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGUAGE:
★ AUTHOR: Advance Software
★ PRICE £14.95

Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» Money  ManagerDATE: 2015-01-08
DL: 53 fois
TYPE: image
SIZE: 166Ko

Cover:
» Money  Manager    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2014-05-05
DL: 51 fois
TYPE: image
SIZE: 384Ko

Media/Support:
» Money  Manager    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2015-11-11
DL: 6 fois
TYPE: image
SIZE: 156Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w924*h583

Dump disquette (version commerciale):
» Money  Manager    ENGLISHDATE: 2017-05-09
DL: 0 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 239Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ;
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Compacteur - Decompacteur d'Images (CPC Revue)
» Applications » Richelieu Gestion
» Applications » Powersoft - la Corbeille
» Applications » DATACOPY : Recopie d'écran universelle (CPC Revue)
» Applications » Decodeur Fichiers 17k de la Multiface
» Applications » Finans

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 055 millisecondes et consultée 600 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.