★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ X-OUT (c) RAINBOW ARTS ★

A100%AMSTAR&CPC

Etes-vous prêt à affronter les délires irrationnels d'un nouveau shoot'em up ? Ses aliens, ses paysages apocalyptiques mordorés et sa vue, convoitée, sur notre Terre à occuper? Si tel est le cas (le mec macho: "on est pas des gonzesses !"), plongeons-nous illico dans l'action.

D'emblée, je vous cite la notice, qui nous met directement dans l'ambiance, sans ménagement aucun, et qui a au moins le mérite de ne pas s'encombrer de propos inutiles: "Dans X-Out, vous trouverez huit mondes envahis par de nombreux adversaires et par huit monstres très forts. A vous d'éliminer ces ennemis, de délivrer les mondes et de sauver la galaxie".
Bah! rien qu'ça! Pour cette mission, il me fallait trouver l'homme de la situation.

COMME
ON SE RETROUVE

Bonjour, je me (re-) présente: Brutus, de retour après mes cours accélérés d'alphabétisation. Je ne suis pas là par hasard. Eruditès castagnes intercosmiques, comment ne m'aurait-on pas choisi, moi, que rien ni personne n'effraie et qui regarde la mort, comme Lyric (un pote à moi) mate le poster de Kilie Mynogue, c'est-à-dire en n'en ayant rien à foutre ?
C'est un homme, lui, un vrai, comme moi. Mais on me fait signe qu'il faut que je me mette au boulot, alors en avant.

UN CHOIX IMPRESSIONNANT

Laissant échapper un sifflement admiratif, je. contemple la panoplie d'armes mise à ma disposition pour anéantir les envahisseurs: quatre vaisseaux différents, dont un qui ressemble à s'y méprendre à un alien (comme si je n'allais pas les rencontrer assez tôt), un choix de tirs plus ou moins puissants, des fusées. Un premier système d'armes me permet de sélectionner un des trois "maxi-tirs" (la griffe, le lance-flammes et l'arc électrique) que l'on actionne en gardant le doigt appuyé un petit moment sur le bouton de feu, un deuxième système d'armes comprend principalement de « faux bourdons », qui ressemblent' es bombes mais qui tirent et restent statiques sur l'écran. Enfin, des satellites, sortes de mini-ovnis verts que je place où je veux sur les côtés de mon vaisseau et qui tirent en même temps que moi. Sans doute l'arme la plus utile. .
Evidemment, ces équipements coûtent la peau des fesses, comme on dit chez les gens distingués, et je ne dispose que d'un petit pécule. Même lorsqu'il s'agit de sauver la planète, l'Etat rechigne à filer du blé. Qu'il vienne se plaindre si je me plante. Je me résigne toutefois à faire mon choix malgré mes modestes moyens et...

ALEA JACTA EST (ln nomine patri...)

Ah ! ah ! l'exulte! Me voilà face à l'ennemi. féclate les vagues d'aliens les unes après les autres, essuyant leurs infructueuses attaques comme j'essuie mon petit frère: d'un coup de serpillière (delirium humanum est). Même le petit rigolo sur son serpent n'a pas fait un pli. A vrai dire, seul le big monstre de fin de cette première planète m'a empêché de finir de me couper les ongles de la main droite, mais ce n'est pas trop grave. Et puis, pendant que je livre bataille, je vais laisser la parole à Chris, qui vous parlera de l'aspect technique du soft.

C'EST A MOI DE' PARLER?

Bon bah, OK Puisque c'est demandé si gentiment...
D'emblée, parlons des choses décevantes: le graphisme. qui peut paraître assez bien foutu, comme ça, au premier abord, mais qui se révèle, somme toute, assez moyen car pas assez retravaillé (les graphismes sont des transferts de versions 16 bits). On ne sent pas là l'amour du travail bien fait. De surcroît, les couleurs ne sont pas toujours merveilleusement choisies (je sais que c'est du mode 0 mais bon, y' a quand même pas 36 000 couleurs !). Ensuite vient le son, irritant: il se résume à de vagues bruits d'explosions, humainement audibles guère plus de dix minutes. J'arrête là les dégâts. Les trucs cools, maintenant. D'abord, l'animation: fluide comme peut le devenir une motte de beurre placée 20 minutes dans un four à 220 degrés. Elle est vraiment étonnante. Même lorsqu'une quantité impressionnante de sprites vient envahir l'écran, le jeu se déroule à la même vitesse, sans à coups ni rien du tout.

En parlant de sprites, vous serez peut-être content d'apprendre que le nombre de vos ennemis n'a d'égal que leur variété. Je ne me suis pas amusé à les compter mais il y a, à coup sûr, quelques dizaines d'aliens différents, les plus étonnants étant sans doute ces immenses boules de feu qui, une fois touchées, se divisent en plusieurs petites boules qui vous foncent dessus. Euh, Brutus, tu veux dire un mot?

C'EST PAS TROP TOT

Ouais, bon, je vois que t'as pris ton temps, Chris, et pendant que tu jacassais, eh ben moi, j'ai fait le tour du jeu. La la la la lè reuuu... Et pas toi, d'abord! Enfin bon, tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment mais qu'il faut être un inconditionnel de ce genre de jeu pour s'éclater vraiment.

Ni trop bon, ni trop mauvais, X-Out fait partie de ces jeux sans grande portée mais que certains peuvent se procurer sans regrets.

X-OUT de RAINBOW ARTS
Distribué par UBI SOFT
K7 : 99 F
Disc: 149 F

Graphisme : 72%
Son : 60%
Animation : 90%
Ergonomie : 75%
Global : 75%

Chris & Brutus, A100% n°27 Juin 1990, p25-p26

X-OUT
(c) RAINBOW ARTS

DEVELOPPER: ARC DEVELOPMENTS
AUTEUR(S): ???
COVER ART: Celal Kandemiroglu

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , FUTURISTIC , SHOOT-EM-UP , TAPE , DISK

★ PROTECTIONS: HEXAGON (DISK) , APPLEBY (TAPE)
★ RERELEASES: ERBE SOFTWARE , EDOS , KIXX (BUDGET)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (5). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» X-outDATE: 2007-04-08
DL: 105 fois
TYPE: image
SIZE: 516Ko
NOTE: w1241*h1743
 
» X-Out    (Double  Page)    ENGLISHDATE: 2014-05-10
DL: 42 fois
TYPE: image
SIZE: 139Ko
NOTE: w1024*h727

» X-Out    ENGLISHDATE: 2014-05-10
DL: 77 fois
TYPE: image
SIZE: 284Ko
NOTE: w927*h1331

» X-Out    FRENCHDATE: 2015-01-12
DL: 49 fois
TYPE: image
SIZE: 591Ko
NOTE: w788*h1118
 
» X-Out    GERMANDATE: 2017-06-21
DL: 0 fois
TYPE: image
SIZE: 221Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w807*h1091
 

Bonus:
» X-Out    POSTERDATE: 2013-05-14
DL: 65 fois
TYPE: image
SIZE: 408Ko
NOTE: w1105*h1568
 

Covers:
» X-Out    (Release  DISC)    ENGLISH-FRENCH-GERMANDATE: 2016-09-07
DL: 2 fois
TYPE: image
SIZE: 266Ko
NOTE: w1300*h831

» X-Out    (Release  DISK)    ENGLISH-FRENCH-ITALIANDATE: 2016-09-07
DL: 5 fois
TYPE: image
SIZE: 237Ko
NOTE: w1480*h714

» X-Out    (Rerelease  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 8 fois
TYPE: image
SIZE: 179Ko
NOTE: w1592*h828

» X-Out    (Rerelease  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 5 fois
TYPE: image
SIZE: 297Ko
NOTE: w1655*h1172

» X-Out    (Rerelease  TAPE-KIXX)    ENGLISHDATE: 2017-05-19
DL: 2 fois
TYPE: image
SIZE: 37Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w342*h507

Dumps disks:
» X-Out    REILANDATE: 2013-08-30
DL: 60 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 216Ko
NOTE:
HFE: YES
 
» X-Out    XORDATE: 2013-08-30
DL: 68 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 224Ko
NOTE:
HFE: YES
 

Dump cassette (version commerciale):
» X-Out    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 126 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 173Ko
NOTE: Appleby/CDTCount=2

Dumps disquettes (version commerciale):
» X-OutDATE: 2011-08-24
DL: 60 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 162Ko
NOTE: Hexagon Disk Protection/DiskTracks=41 ;
.HFE: NON

» X-Out    SPANISH  RETAILDATE: 2011-08-24
DL: 56 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 84Ko
NOTE:
.HFE: NON

» X-Out    ENGLISHDATE: 2015-02-05
DL: 39 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 331Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ; Hexagon Disk Protection/DiskTracks=41 ;
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» X-Out    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 16 fois
TYPE: image
SIZE: 56Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w928*h582

» X-Out    (Release  DISC-1990)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 8 fois
TYPE: image
SIZE: 49Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h581

» X-Out    (Release  TAPE-CARDBOARD)    ENGLISHDATE: 2016-09-25
DL: 4 fois
TYPE: image
SIZE: 12Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w469*h312

» X-Out    (Rerelease  TAPE-KIXX)    ENGLISHDATE: 2016-10-16
DL: 4 fois
TYPE: image
SIZE: 68Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1259*h722

Notice d'utilisation:
» X-Out    ENGLISHDATE: 2005-01-22
DL: 158 fois
TYPE: text
SIZE: 10Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "X-OUT"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 064 millisecondes et consultée 1558 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.