★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ WINGS OF FURY (c) BRODERBUND ★

A100%AMSTAR&CPCJOYSTICKTILT
Bloody Hell... Cats ! Ce cri a sûrement dû retentir plus d'une fois, quoique dans une version plus orientale, au cours des combats acharnés qui opposèrent les Zéros japonais aux Hellcats de l'US Navy durant la guerre du Pacifique. En effet, cet avion de chasse fut une des armes les plus redoutables de la Seconde Guerre mondiale. Dans le ventre du porte-avions Uss Wasp, vous surveillez le chargement de vos munitions dans la soute de votre appareil. La plate-forme élévatrice se met en branle, et vous voilà sur le pont prêt à décoller pour votre première mission. Un coup d'oeil à vos indicateurs de munitions, d'huile et de carburant au bas de l'écran, puis les membres du personnel au sol vous font signe d'y aller en agitant frénétiquement leur drapeau. La piste déftle dans une vue de votre cockpit, en bas de l'écran, tandis que la fenêtre centrale vous fait découvrir une vue latérale de l'action. Vous arrivez en bout de piste, un brusque décrochage et l'immensité bleutée de l'Océan vous tend les bras. Heureusement, une poussée vers la diagonale haute du joystick et votre appareil prend de la hauteur.
DESCENTE EN FLAMMES

Sur votre tableau de bord, une flèche vous indique la direction de vos ennemis. Vous apercevez le sable fin de l'île qui est votre cible, un premier passage en rase-mottes vous fait découvrir des appareils au sol, des batteries antiaériennes, des baraquements. Un coup de côté sur votre joystick et votre avion répond en effectuant un virement sur l'aile du plus bel effet. Semant les bombes comme d'autres la pagaille, vous laissez derrière vous un sillage de feu et récoltez en conséquence : les Zéros ont décollé et vous voilà engagé dans un duel aérien.
Quelques rapides passes d'armes se soldent par la descente en flammes d'un appareil japonais. De retour à votre porte-avions, vous allez tenter la difficile manoeuvre d'appontement. Avec une brève poussée de la manette vers le bas, votre train d'atterrisage sort. Le pont s'approche à toute vitesse, une série de petits coups vers le haut fait que l'avion se cabre, lui faisant perdre altitude et vitesse; quelques cahots et enfin vous vous immobilisez au-dessus de votre emplacement.

FURIEUSEMENT BON

Wings of Fury est un de ces logiciels dont vous êtes le héros. Tous les éléments sont réunis aussi bien au niveau du graphisme (mode 1 bien utilisé) que de l'animation avec de superbes scrollings dans les deux sens, ainsi que les attitudes caractéristiques de l'appareil que vous pilotez. Seuls les bruitages étaient absents sur la version testée. Les différentes phases intervenant au cours des missions (décollage, bombardements, duels, atterrissage) contribuent à la diversitéde l'action.

Alian

WINGS OF FURY de BRODERBUND
Distribué par LORICIEL

Graphisme : 70%
Son : --
Animation : 70%
Ergonomie: 70%
Global 68%

Test par Alian, A100% n°21 Decembre 89

WINGS OF FURY (c) BRODERBUND

AUTEUR(S): ???

RERELEASE: DROSOFT (Spain)

ANNÉE: 1989
GENRE/TYPE: ARCADE , PLANE FLYING , SHOOT-EM-UP
LANGUAGE:


★ AMSTRAD CPC ★ TÉLÉCHARGEMENT ★

Publicité:
» Wings_Of_Fury  (Fichier image , télécharger 54 fois de 152 Ko)

Pochettes:
» Wings_Of_Fury  (Fichier image , télécharger 34 fois de 174 Ko)
» Wings_of_Fury__ENGLISH  (Fichier image , télécharger 37 fois de 93 Ko)
» Wings_of_Fury__SPANISH  (Fichier image , télécharger 43 fois de 105 Ko)

Dumps disquettes:
» Wings_of_Fury__TBCRACKERS  (Fichier ZIP , télécharger 34 fois de 169 Ko)
» Wings_of_Fury__XOR  (Fichier ZIP , télécharger 30 fois de 195 Ko)

Dump disquette (version commercial):
» Wings_of_Fury  (Fichier ZIP , télécharger 41 fois de 60 Ko)
Dump by Johnny Farragut

Dump cassette (version commercial):
» Wings_Of_Fury  (Fichier ZIP , télécharger 36 fois de 55 Ko)

Notice de jeu:
» Wings_Of_Fury__(Guia_del_Usurio)__SPANISH  (Fichier PDF , télécharger 19 fois de 4673 Ko)

CPCrulez[Content Management System] v8.50 par hERMOL
Page créée en 316 millisecondes et consultée 600 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.