★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ SPHAIRA: LE ROYAUME DES ATLANTES (c) UBI SOFT ★

A100%AMSTAR

Il y a des années de cela, je m'endormais en écoutant les histoires et légendes que me narrait mon arrière-grand-père. Je me souviens, en particulier, de celle qui se rapportait au peuple de l'Atlantide. Depuis j'imagine que, quelque part au fond d'un océan, vit un peuple avec une civilisation bien avancée...

Tout faux. Eh oui, mon bon ami, j'ai tout faux. Car j'apprends que non seulement le peuple de l'Atlantide n'est pas une légende, mais qu'en plus, les Atlantes se terrent (si j'ose dire) sous terre, quelque part dans une région reculée du Pérou. Et moi, grand archéologue confirmé, au péril de ma vie, non seulement je vous prouverai la véracité de mes dires, mais en plus je sauverai ce peuple, oublié de tous, d'une destruction certaine. Je me rendis donc au Pérou et après de longues recherches, j'y découvris une grotte, inconnue de tous.

ET PUIS. TU SPHAIRAS

Je vous fais un aveu, j'ai failli abandonner ce jeu dès le début car je me trouvais dans des grottes à n'en plus finir. Ma boussole qui déco... tout le temps, toutes les trente secondes, je maudissais les programmeurs de ce jeu. Quand, soudain, une idée me traversa la tête (je vous conseille de bien la noter et d'en tenir compte jusqu'à la fin du jeu) : et si je faisais un plan pour comprendre le principe de ce labyrinthe dans lequel je suis ? Hmmmm ?

Aussitôt dit, aussitôt fait. Un bout de papier et un crayon rouge à la main, je notais les directions possibles indiquées par la boussole et l'endroit dans lequel j'atterrissais. Je vous épargne tous les détails, sachez simplement que, pour sortir des grottes, il suffit d'aller au Nord, puis à l'Ouest, ensuite à l'Est et pour finir au Sud (mais alors, je suis reviendu sur mes pas ? Meuh non, c'est parce que c'était un piège. Quoi, déjà, dès la première salle ?). Et paf, vous voilà dehors sur les plateaux. Merci qui ? Merci moi. Pour le reste, mon vieux, tu Sphairas (NDSepth : si on continue à le laisser Sphaire ses jeux de mots, y va plus s'arrêter, le p'tit Poum. Il Sphaire plus).
Le joueur Sphairacien contrôle la partie à partir d'un simple joystick ou au clavier, à travers une suite d'icônes. Il y a même un appareil photo pour faire de jolis clichés qui seront peut-être un jour, qui sait, à la une de Paris Match.

Ah, un point important : le graphisme du jeu. Honnêtement, j'aurais bien voulu sauter ce paragraphe. Je sais que les dessins d'un jeu d'aventures demandent un taf inimaginable. Alors, du bout des lèvres, je dirai que l'on pouvait faire un peu mieux. Les couleurs et surtout, les trames ne sont pas trop bien utilisées.

 MOURU, MOI ?

La mort dans ce jeu m'a beaucoup plu. L'animation du sabre tournant sur lui-même et se rapprochant de l'écran est réussie. Petit détail, une étoile filante passe sur ma tombe (j'adore).
Le jeu est assez long, la difficulté semble bien dosée, à part qu'il vous faudra tomber dans de nombreux pièges avant de savoir les éviter (un peu trop nombreux, ces pièges). Dans l'ensemble, Sphaira est un jeu d'aventures assez classique, avec de petites touches d'humour à ne pas manquer. Jouer au Taquin, alors que vous êtes attaché à un poteau avec une bombe qui risque d'exploser à tout moment, c'est très drôle. Si, si.

Poum en Asie (le de fous) , A100 n°17

SPHAIRA: LE ROYAUME DES ATLANTES
(c) UBI SOFT

AUTEURS: Vincent Koziarz , Halim Benayed

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , AVENTURE TEXT , AVENTURE GRAPHIQUE , ICONS , DISK

★ PROTECTION: RUBI SYSTEM (DISK)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Sphaira    (Disponible  sur  Amstrad  disquette)    FRENCHDATE: 2015-01-20
DL: 65 fois
TYPE: image
SIZE: 548Ko
NOTE: w796*h1075
 
» Sphaira    FRENCHDATE: 2010-04-06
DL: 204 fois
TYPE: image
SIZE: 207Ko
NOTE: w790*h1086

Covers:
» Sphaira    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2017-06-11
DL: 14 fois
TYPE: image
SIZE: 394Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w2212*h1090

» Sphaira    (Release  DISK-EUROMAINTENANCE)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 120 fois
TYPE: image
SIZE: 86Ko
NOTE: w599*h715

Dumps disks:
» Sphaira    FRENCH    XORDATE: 2015-07-20
DL: 31 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 434Ko
NOTE: DiskTracks=59
.HFE: OUI
 
» Sphaira    NPSDATE: 2013-08-30
DL: 84 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 468Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI

Dumps disquettes (version commerciale):
» Sphaira-Le  Royaume  des  Atlantes    FRENCHDATE: 2015-12-14
DL: 20 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 181Ko
NOTE: Dump par DLFRSILVER ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Sphaira    FRENCHDATE: 2014-10-19
DL: 81 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 438Ko
NOTE: Dumped by Dlfrsilver ; 42 Cyls
.HFE: OUI

Media/Support:
» Sphaira    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 43 fois
TYPE: image
SIZE: 51Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h583

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "SPHAIRA"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 098 millisecondes et consultée 1569 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.