★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ PIRATES (c) MICROPROSE ★

A100%CPC REVUE

Aventure/Simulation

En avant. Frères de la côte ! Cap au sud et à nous la fortune des mers... Nous, gentilshommes de fortune, déclarons ne reconnaître aucune loi et aucun chef comme légitimes. Voguons, gais compagnons, voguons de l'émeraude des Caraïbes à la fureur mordorée du Pacifique.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L'aventure nous appelle : suivons-la sans remords ni regrets. Laissons les mesquineries du monde à nos contemporains sédentaires et ne nous attardons plus : il est temps de larguer les amarres qui nous attachent encore à cette terre stérile...
"De partout, ils arrivèrent, brandissant leurs noirs étendards. Ils dévastèrent le monde. Les gens se lamentèrent et les nommèrent : boucaniers, corsaires, flibustiers, forbans. Mais un seul terme générique leur restera à jamais associé : PIRATES !" (L'Apocalypse selon Zythoun, livre IV.)

PIRATES A BABORD !

Hardi, souquez ferme ! Il nous faut rejoindre notre sloop, le Bois-Sans-Soif, avant la marée. Ce soir, nous appareillons vers Trinidad. Sortez des soutes focs et cabestans, abattez le beaupré et calez solidement les bouches à feu. Je retourne à terre et reviendrai à la nuitée. Le capitaine Zythoun descendit de la chaloupe et posa pied sur le rivage. Ses sens aiguises examinaient les ténèbres environnantes et guettaient un hypothétique ennemi jaloux de son trésor de pirate. Et, en l'an de grâce 1560, la vie n'était pas aisée pour les flibustiers, à La Barbade. Zyhtoun se défendait d'être un pirate. "Corsaire suis ! expliquait-il, je possède une lettre de marque du roi de France et suis tenu en haute estime à la Cour, avec mes amis Jean Bart et Surcouf'.,. Le gouverneur de file reçut dignement notre ami. "Le roi. dit-il, vous nomme major de la flotte corsaire et vous charge de couler les frégates anglaises d espagnoles. Mais j'ai le regret de vous informer que votre soeur a été kidnappée par le pirate espagnol Del Gado, à San Juan. Le sang de Zythoun ne fit qu'un tour. Il se précipita dans une échoppe pour acheter des vivres, car il sentait déjà quesii qi.-ête serait longue. Dans une taverne, Au Perroquet borgne, il recruta des matelots à la mine patibulaire mais qui ne reculeraient pas devant une bataille. Il alla saluer sa tendre et charmante épouse Catherine. "Va, cours et nous venge..." dit-elle.

HISSEZ LE PAVILLON NOIR !

Son retour sur le sloop fut rapide et discret, "Holà compagnons ! Cap sur San Juan ! Hissez les voiles ; nous devons avancer comme l'éclair et frapper telle la foudre".
En peu de temps, le timonici" avais déjà mis le cap au sud-est. Le sloop naviguait au près. Les gabiers couraient sur les échelles de corde pour donner le maximum de voilure. Soudain, le cri rauque de la vigie perça le silence tendu qui régnait sur le pont: "Une voile à tribord !"

Zythoun saisit sa longue-vue d'un geste rapide et sûr. Une frégate pensa-t-il. Impossible encore de reconnaître son pavillon. "Que les canonniers se tiennent prêts, mais qu'ils n'ouvrent pas encore leurs sabords... " En peu de temps, tout l'équipage était aux postes de combat, affûtant sabres et coutelas... Un cri surgit alors du néant : -"C'est un Anglais, capitaine !" -"Préparez-vous à 1 attaque, hurla Zythoun. Ouvrez les sabords de tir. Je prends la barre." La frégate ennemie était maintenant toute proche, avec ses 24 canons et ses 150 hommes d'équipage... Pendant quelques minutes, le capitaine Zythoun manoeuvra sans déclencher l'attaque. Soudain, il vira lofpourlof et ouvrit le feu. Le fracas fut terrible. Dans une atmosphère irrespirable, les canonniers essayaient d'évaluer leur réussite. Dans les volutes de fumée, ils distinguèrent bientôt que le château arrière de la frégate était en feu. Leurs cris de joie sauvage résonnèrent jusqu'aux oreilles des matelots anglais... Se sachant supérieurs en nombre, les Anglais tentèrent alors d'aborder le Bois-Sans-Soif. Mais Zythoun était fier marin et connaissait son affaire. Il se déroba aisément et continua la canonnade. Une heure plus tard, la frégate baissait pavillon.

Les hommes de Zythoun se ruèrent dans le vaisseau adverse pour en pilier les richesses. Le Bois-Sans-Soif s'éloigna de la frégate. Les Anglais se crurent saufs, mais soudain, une ultime canonnade les envoya par le fond. C'était la guerre... "Après tout, se dit Zythoun, s'ils nous avaient pris, ils m'auraient pendu au mât de misaine..."

PIRATES INFORMATIQUES

L'écriture devient illisible à cet endroit. La suite du récit des aventures de Zythoun le corsaire restera donc à jamais ignorée. J'ai retrouvé ce document recouvert d'une couche de poussière. Il gisait au fond de la malle de mon arrière-arrière-grand-oncle, celui dont on ne parle jamais dans la famille. Encore grisé par ce récit, je rêvais d'expéditions sanglantes quand le facteur sonna. Je le laissai sonner une deuxième fois. C'est pas grave, il a l'habitude. Il me remit PIRATES, de Microprose, version CPC bien sûr. J'ai chargé la disquette et mes rêves m'ont semblé sortir de l'écran pour devenir réalité intangible. PIRATES est un logiciel FABULEUX ! Peut-être pas le meilleur jeu du monde, maïs à mon avis, il peut sans problème espérer figurer sur le podium. PIRATES mélange hasard, stratégie, aventures, arcades. Vous êtes un débutant, un apprenti, un marin d'eau douce. Vous pouvez choisir l'époque du jeu et votre nationalité. En fonction de vos choix, le jeu évoluera différemment, puisqu'il tient compte des événements historiques réels : en 1560, la guerre éclate entre la France et l'Espagne. L'année d'après, avec l'Angleterre. Attention donc à votre choix. De plus, l'empire inca des Espagnols est un grand pourvoyeur d'or. Les navires qui le transportent (the Treasure Fieet) ne se déplacent pas toujours vers les même lieux... Heureusement, l'épais et génial manuel, tout en français, vous cultivera et vous renseignera. Accessoirement, il vous aidera aussi... Vous devez être extrêmement habile pour réussir à devenir un pirate célèbre. La partie la plus importante est la stratégie : sélectionnez soigneusement vos bateaux, pensez à les équiper, à en conquérir de nouveaux. Soyez cohérent dans vos déplacements. Si vous n'êtes pas habile au combat, évitez les eaux territoriales des nations avec lesquelles vous êtes en guerre. Evitez également de vous attaquer à des bateaux trop puissants qui risqueraient de vous causer des dégâts irrémédiables.

Le combat naval est une des phases les plus spectaculaires. Vous pouvez canonner l'ennemi, mais vous devez vous occuper de votre navigation tout en évitant les boulets adverses. L'abordage est bien sûr possible et se traduit par un duel au sabre contre le capitaine adverse. Malheureusement, c'est la seule partie un peu décevante du logiciel, l'animation des combattants et la vitesse de réponse étant un peu faibles. Remarquez que la déception est quand même relative, le combat reste passionnant. Simplement, il aurait pu être meilleur.

Avec un peu de chance et beaucoup de talent, vous réussirez à vous bâtir une véritable petite flottille pirate. A vous de la diriger scientifiquement pour qu'elle perdure et s accroisse. Vous connaîtrez la joie des aventuriers ; le soft vous propose aussi de chercher des trésors enfouis dans des terres inconnues, de retrouver un parent disparu... Il vous faudra acheter des cartes souvent incomplètes dans des bouges mal famés. Enfin, il est même possible de commander des expéditions célèbres : Sir Francis Drake et l'embuscade du Silver Train (1573), Huey Morgan, le roi des pirates,..

PIRATES est un logiciel parfait. En fait, c'est un simulateur de roman d'aventures... La documentation, très copieuse et passionnante, est en français. Le jeu a également été francisé, mais dommage, la traduction est innommable... Il est bien évidemment possible de sauver votre "carrière" sur disk. Heureusement, car pour faire le tour du logiciel, vous en avez au minimum pour trois mois. Remarquez, une fois qu'on connaît PIRATES, on a de toute manière beaucoup de mal à s'arrêter de jouer.

PIRATES de Microprose
Disk uniquement ; 149 F
128 ko de RAM, nécessaires

Olivier ZYTHOUN le corsaire, A100% n°3 ( Avril 88 )

PIRATES
(c) MICROPROSE

DESIGN: SID MEIER
AMSTRAD VERSION: STEFAN WALKER
QUALITY CONTROL : AL ROIREAU
SCENARIO DESIGN: ARNOLD HENDRICK
ARTWORK: MURRAY TAYLOR
SOUND: KEN LAGACE

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ LANGUAGES:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , OTHER GAME , SIMULATION GAME , 128K , DISK

★ RERELEASE: SERMA SOFTWARE (SPAIN)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (5).

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Airborne_Ranger-Pirates__ENGLISHDATE: 2011-10-27
DL: 189 fois
TYPE: image
SIZE: 171Ko
NOTE: w842*h1319

» Microprose_Simulation_Software-Gunship-Airborne_Ranger-PiratesDATE: 2011-10-22
DL: 314 fois
TYPE: image
SIZE: 87Ko
NOTE: w607*h871

» PiratesDATE: 2014-05-10
DL: 207 fois
TYPE: image
SIZE: 317Ko
NOTE: w930*h1370

» Pirates__(Adventure_Gamers_Applaud_Pirates)__ENGLISHDATE: 2014-05-09
DL: 47 fois
TYPE: image
SIZE: 562Ko
NOTE: w1214*h1633
 
» Pirates__(Apres_vos_papiers-a_vos_voiliers)__FRENCHDATE: 2013-08-14
DL: 80 fois
TYPE: image
SIZE: 201Ko
NOTE: w556*h1531

» Pirates__(Continue_to_Win_Awards)__ENGLISHDATE: 2014-05-09
DL: 53 fois
TYPE: image
SIZE: 367Ko
NOTE: w1161*h1601

» Pirates__(Sail_into_a_Century_Caribbean_Adventure)__ENGLISHDATE: 2014-05-09
DL: 50 fois
TYPE: image
SIZE: 311Ko
NOTE: w1214*h1611

» Pirates__(Soon_to_be_available)DATE: 2014-05-09
DL: 54 fois
TYPE: image
SIZE: 253Ko
NOTE: w955*h1357

» Pirates__FRENCHDATE: 2013-08-10
DL: 130 fois
TYPE: image
SIZE: 343Ko
NOTE: w1240*h1634

» Pirates__GERMANDATE: 2017-01-19
DL: 5 fois
TYPE: image
SIZE: 286Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w779*h1122

» Rushware-Taipan-Pirates-Road_Runner-Jinks-Street_Gang-Indiana_Jones_and_the_temple_of_Doom-The_Armageddon-Bad_Cat__GERMANDATE: 2016-10-24
DL: 28 fois
TYPE: image
SIZE: 482Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1858*h1356
 
» Serma_Software-Microprose-Tu_Gran_Jugada-Airborne_Ranger-Gunship-Pirates__SPANISHDATE: 2014-03-23
DL: 153 fois
TYPE: image
SIZE: 232Ko
NOTE: w913*h1274

Covers:
» PiratesDATE: 2016-09-07
DL: 123 fois
TYPE: image
SIZE: 93Ko
NOTE: w527*h672

» Pirates__(Release_DISC)__FRENCHDATE: 2016-09-08
DL: 136 fois
TYPE: image
SIZE: 534Ko
NOTE: w2352*h1402
 
» Pirates__FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 147 fois
TYPE: image
SIZE: 296Ko
NOTE: w1176*h1658

Dumps disks:
» Pirates__ENGLISHDATE: 2013-08-30
DL: 84 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 425Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI

» Pirates__FRENCH__PHGDATE: 2015-07-09
DL: 31 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 318Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI
 

Dumps disquettes (version commerciale):
» Pirates__ENGLISHDATE: 2011-01-15
DL: 82 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 173Ko
NOTE:
.HFE: NON

» Pirates__FRENCHDATE: 2011-01-15
DL: 143 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 138Ko
NOTE:
.HFE: NON

» Pirates__ENGLISHDATE: 2015-02-05
DL: 51 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 443Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ;
.HFE: NON
 
» Pirates__FRENCHDATE: 2016-07-22
DL: 8 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 399Ko
NOTE: Dump par DLFRSILVER pour MOONBEAM ;
.HFE: NON
 

Media/Support de stockage:
» Pirates___(Release_DISC)__FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 24 fois
TYPE: image
SIZE: 86Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h584

Notices d'utilisation:
» Pirates__(Instructions_Map)DATE: 2005-12-30
DL: 191 fois
TYPE: image
SIZE: 209Ko
NOTE: w1600*h984

» Pirates__ENGLISHDATE: 2011-08-21
DL: 526 fois
TYPE: text
SIZE: 175Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 046 millisecondes et consultée 2039 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.