★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ORPHÉE: LE VOYAGE AUX ENFERS (c) LORICIEL ★

TILTCPC REVUEHEBDOGICIELAMSTRAD MAGAZINE

Démons et merveilles. Un thème usé jusqu'à la corde rattrapé par une aventure riche et corsée. Finie la solitude, le dragon Yurk est le compagnon parfait! Une vraie nounou.

Orphée, loquace mais bougrement difficile. Aucune rapport avec la légende d'Orphée et Eurydice si ce n'est le voyage aux enfers. Passons sur le scénario de départ qui n'est d'aucun intérêt pour la suite. Sachez que vous naviguerez dans le royaume de Satan peuplé de créatures maléfiques ou magiques : Yurk le dragon, Yop le démon, le monstre du marais ou encore Miniu la sorcière. Les paysages n'ont rien de diaboliques. Forêts, marais, falaises, grottes, cascades et déserts s'agencent pour composer le plus humain des mondes. La récolte en objets-clés s'avère fructueuse dès le départ. Même si cela n'avance pas à grand-chose, c'est gratifiant. Voilà de quoi remonter le moral face aux aventures rebutantes et stériles qui ne révèlent leurs secrets qu'après dix nuits blanches. Le problème c'est que vous avez beau amasser gourde, clé en rubis, balai, demie étoile, pelle et liane, : rien ne se passe. En revanche ce sont des agonies à répétition, attention fragile. Le sort s'acharne sur vous. Vous mourez terrassé par le gardien de marais, ou les gardiens de la clef. Si vous ne périssez pas tout bêtement de la soif dans le désert, dans la nappe de pétrole ou en tombant du haut de la falaise. Un ricanement inquiétant marquera chaque échec. Ouvrez grandes vos oreilles c'est un logiciel parlant. Le son n'est pas là pour faire joli. Il faudra tout reprendre au début si vous ne pigez pas du premier coup le message de Yop, si utile pour emprunter l'ascenseur. A défaut vous resterez coincé, impuissant à faire réagir l'appareil. Je n'ai évoqué ici que damnés, morts-vivants et créatures malfaisantes. Orphée recèle aussi des alliés précieux. Une fois délivré par vos soins, le dragon Yurk se révélera être le plus fidèle compagnon. Pour vos beaux yeux il avalera le pétrole, brûlera les portes ou encore portera l'épée.

A ne pas égarer dans un instant d'inattention, l'épée est utile jusqu'à la fin. Danger, il ne faut surtout jamais effleurer cette arme sacrée encore appelée a épée des morts-vivants », il pourrait vous en cuire. Toujours prêt, Yurk se transformera également en pont ou en chasseur d'araignées. On a toujours besoin d'un dragon chez soi. Surtout quand on progresse en milieu hostile.

Autre rencontre dont il ne faudra pas se séparer : la gourde. A remplir dès que l'occasions s'en présente. En scout accompli, munissez vous également de la torche. Le sens pratique triomphe toujours même quand la magie et l'absurde régnent. Je ne vous parlerai pas de l'oeil de verre et ne vous indiquerai pas non plus la coupole qui l'accueillera. Je ne dirai mot du sage qui vous donnera le dernier coup de pouce. Je n'évoquerai pas non plus le radeau de fortune confectionné par vos soins. Point trop n'en faut, ne déflorons pas l'énigme. Sachez seulement que l'aventure démarre avec la gourde, la liane et la grosse branche. Une fois le matériel réuni, descendez la falaise, tuez la sirène et récupérez la harpe.

Vous devez vous en douter, Orphée est un logiciel qui fera la joie des coupeurs de cheveux en quatre, empêcheurs de tourner en rond et chercheurs de poils aux oeufs. Il y a plusieurs moyens de sauver son âme. Patience, persévérance et opiniâtreté sont plus que jamais nécessaires. Le graphisme est fouillé. Malheureusement l'harmonie des couleurs n'est pas toujours d'un goût très sûr. Ne raillez pas, le détail a son importance. Saluons l'emploi de la synthèse vocale même si le muet l'emporte sur le parlant, l'initiative est intéressante.

Orphée est un logiciel sociable et convivial. Difficile de faire un pas sans rencontrer quelqu'un. Voilà qui change un peu des voyages dans l'inconnu désert et déserté. Cela ne veut pas dire, bien au contraire, que la progression est un jeu d'enfant. C'est amusant même lorsque l'on est mauvais et toujours dépassé par les événements. Un très bon logiciel qui fait plus appel à l'imagination et à la logique qu'au hasard pur. A conseiller à tous les amateurs d'aventures corsées. (Disquette Loriciels pour Amstrad )

Nathalie Meistermann , TILT n°29

ORPHÉE: LE VOYAGE AUX ENFERS
(c) LORICIEL

PROGRAMMATION: LAURENT BENES
ASSISTE DE DIDIER BERCHIATTI
GRAPHISMES: Roger NICOLLE
REMERCIEMENTS A PATRICE GUERLAIS (Protection contre la copie)
Producteur: Laurent Wiell

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1985
★ LANGUAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , AVENTURE TEXT , AVENTURE GRAPHIQUE , HIT , MEDIAEVAL , DISK


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2).

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Orphee-Voyage_aux_Enfers__(Release_DISK)__FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 155 fois
TYPE: image
SIZE: 288Ko
NOTE: w1711*h1090

Dump disk:
» Orphee__FRENCH__CHANY-NPSDATE: 2013-08-30
DL: 291 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 403Ko
NOTE: DiskTracks=46
.HFE: OUI
 

Dumps disquettes (version commerciale):
» Orphee__FRENCHDATE: 2011-04-03
DL: 121 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 227Ko
NOTE:
.HFE: NON

» Orphee-Le_Voyage_aux_Enfers__(Release_09-1985)__FRENCHDATE: 2017-01-29
DL: 5 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 632Ko
NOTE: Dumped by Dlfrsilver for Moonbeam ;
.HFE: NON
 
» Orphee__FRENCHDATE: 2014-07-20
DL: 49 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 623Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ;
.HFE: NON
 

Media/Support de stockage:
» Orphee__(Release_DISC)__FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 32 fois
TYPE: image
SIZE: 433Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w2362*h1483
 

Notice d'utilisation:
» Orphee-Voyage_Aux_Enfers__FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 133 fois
TYPE: PDF
SIZE: 121Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "ORPHEE"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 061 millisecondes et consultée 2857 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.