★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ MARIANO THE DRAGON IN CAPERS IN CITYLAND (c) CEZ GAMES STUDIO/ESP SOFT/MOJON TWINS ★

CPCRULEZ

Mariano the Dragon in capers in Cityland est un bon jeu de plates-formes, dans lequel l'habilité joue un rôle déterminant. Les parcours sont fort bien étudiés et si certains passages sont particulièrement périlleux, une jouabilité irréprochable vous permet de les franchir pour peu que vous fassiez un sérieux effort au niveau de la précision et du timing des sauts.

Toujours à son avantage, le jeu dispose d'une très bonne réalisation technique. Avec une fenêtre aussi réduite le contraire aurait été aberrant, mais quand même.

Autre soin en effet des concepteurs, donner un peu plus d'importance au scénario :
Mariano, le Dragon Rose, doit faire face à une mission extrêmement difficile.
Tous ses amis ont été mis au cachot par le traître « Pachin Poi Poi » dans la prison de la planète Cityland , simplement parce qu'ils n'ont pas remplit pas correctement ces ordres. La seule façon de Mariano à pour d'obtenir les clés , et donc de libérer ces amis , est d'accomplir ces tâches par lui-même.

Dans sa quête pour délivrer vos amis des griffes de l'ignoble "Pachin Poi Poi" , Mariano le Dragon Rose doit traverser 255 salles parsemé de créatures originales mais pas sympa.

Ce que vous avez à faire n'a rien de compliqué, accomplire les 5 tâches ...
1) Pour libérer Nanako, Mariano doit trouver un puissant bottes, puis tuer dix Karakasa dans la surface.
2) Pour libérer le Sgt. Casque, Mariano doit trouver la disquette.
3) Mariano doit peindre les poubelles , mais il doit trouver la peinture rouge avant. Horace lui a dit qu'elle ce trouve quelque part dans le hangar de haut niveau ...
4) Pachin : Mariano doit trouver le « dematerializer », recueillir cinq pièges et aller aux Grottes Profondes piéges les fantômes.
5) Recueillir toutes les étoiles filantes. Il suffit de les récupérer et vous libérer Phantomasa!

On ne s'étonnera pas vraiment d'entrer directement dans le vif du sujet sans qu'aucune intro ne vienne illustrer le point de départ.

Un effort visible a été effectué pour éviter une trop grande simplicité visuelle. Les motifs et textures des sprites se répètent beaucoup moins dans le décor, les fonds monochromes ont été bannis, il y a toujours un élément pour casser l'uniformité et rendre l'immersion dans l'environnement plus naturelle.

Outre de pouvoir se déplacer fluidement les monstres sont parfois l'occasion de tester vos réflexes, vous pouvez les éviter d'un saut ou les piégés.

Bonne chance !

JEREMY , http://cpcrulez.fr

MARIANO THE DRAGON IN CAPERS IN CITYLAND [Test CPCrulez Par Jeremy]
(c) CEZ GAMES STUDIO , ESP SOFT , MOJON TWINS

Mariano creado y diseñado por kendroock
Versión Spectrum: CEZ team
Versión CPC:

Beta testing: Metalbrain, Alxinho, T. Brazil e IvanZX
Gracias especiales a los Mojon Twins, a jf_jara y sejuan por su apoyo logístico y moral.

★ LICENCE: FREEWARE
★ ANNÉE: 2008
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PLATES-FORMES

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Mariano  the  Dragon  in  Capers  in  Cityland    (Release  TAPE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 64 fois
TYPE: image
SIZE: 51Ko
NOTE: w461*h450

Games (NON Commercial/Freeware/Shareware):
» Mariano  The  Dragon  in  Capers  in  CitylandDATE: 2013-08-30
DL: 81 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 276Ko
NOTE:
.HFE: OUI

» Mariano  The  Dragon  In  Capers  In  Cityland    ENGLISHDATE: 2013-08-30
DL: 53 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 276Ko
NOTE:
.HFE: OUI

Dump cassette (originale):
» Mariano  The  Dragon  In  Capers  In  Cityland    ENGLISHDATE: 2010-03-30
DL: 73 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 34Ko

Media/Support:
» Mariano  the  Dragon  in  Capers  in  Cityland    (Release  TAPE)    SPANISHDATE: 2016-09-11
DL: 7 fois
TYPE: image
SIZE: 69Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1191*h752

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 017 millisecondes et consultée 1044 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.