★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ LORNA (c) TOPO SOFT ★

TILT

Un univers fantastique, débordant d'êtres fantasques et d'aliens combatifs, des décors d'une beauté irréelle, une animation limpide, avec Lorna vous en prenez plein les yeux ! Et ce n 'est pas la plantureuse héroïne qui gâche le paysage... Et en plus, l'action est parfaitement enlevée. Que demander d'autre ?

Topo, éditeur espagnol assez peu connu, nous offre ici un excellent beat-them-all, teinté de shoot-them-up et de jeu d'aventure. Vous incarnez une superbe et plantureuse amazone des temps modernes. Vous allez conduire votre héroïne dans un périple varié aux dangers très divers.

Le premier niveau vous plonge dans une forêt amazonienne. D'emblée, on est séduit par la qualité de la réalisation. L'atmosphère glauque et mystérieuse est parfaitement rendue par des décors très précis et jouant parfaitement sur les nuances de couleurs. L'animation de votre personnage est tout aussi impressionnante. Lorna dispose d'une grande liberté de mouvement. Elle peut, en effet, marcher vers la droite ou la gauche, s'accroupir, sauter pour franchir les précipices, tirer, donner des coups de crosse et même effectuer une sorte de mini saut à la perche en s'aidant de son fusil, où elle termine sa course les pieds en avant pour repousser son agresseur. Ces mouvements sont parfaitement rendus et d'une grande fluidité.

Le scrolling latéral est un peu moins performant, tout en restant d'un bon niveau, mais une fenêtre de jeu plus grande ne m'aurait pas déplu. Dans ce premier niveau, notre amazone va subir les attaques de deux types de créatures. Les premières, les plus nombreuses, ressemblent à de grands singes quelque peu monstrueux. Là encore, la qualité du graphisme et de l'animation est au rendez-vous. Ces singes vont surgir d'un peu partout, grimpant sur la plate-forme que vous occupez ou sautant des arbres. Heureusement leur grondement bestial (superbe) annonce leur venue et vous permet de vous y préparer. Vous disposez de quelques cartouches, mais il faut les garder pour les cas extrêmes, car vous n'en trouverez pas d'autres. Mieux vaut donc les éliminer de quelques coups de crosse bien sentis. Les autres créatures sont beaucoup plus dangereuses. Ces aliens se dévoilent brusquement lors de votre avance et tirent très vite. Accroupissez-vous et, là, utilisez votre fusil. Avant de rejoindre le niveau suivant, vous allez effectuer un trajet en forêt. Vous vous retrouvez dans une séquence du Retour du Jedi. Aux commandes de votre scooter volant, vous devez éviter les arbres et vous débarrasser des méchants qui cherchent à vous précipiter sur un arbre. L'animation est excellente, rendant bien l'impression de vitesse. Les chocs latéraux ne font que vous déséquilibrer temporairement, mais votre engin explose en cas de choc frontal. Il s'en suit une superbe chute acrobatique où vous terminez votre course par une glissade dans les fougères. Le second niveau vous conduit dans une sorte de village sur pilotis peuplé d'orques et de gobelins agressifs et bien armés Comble de malchance, un affreux gnome vert s'est entiché de vous et se précipite sur vous dès qu'il vous voit. Il ne vous fera aucun mal, mais vous empêchera cependant de marcher II n'y a plus qu'à attendre qu'il se soit gorgé d'amour et vous laisse tranquille. A la fin du niveau, un super guerrier vous attend, difficile à vaincre Après une nouvelle étape dans la forêt en scooter volant, vous parviendrez au troisième et dernier niveau. Le but est ici de retrouver les parties manquantes de l'équipement de cosmonaute. Les différentes zones de ce niveau sont reliées entre elles par des modules de téléportaîion. Je vous conseille fortement d'établir un plan pour éviter de vous perdre et de tourner en rond. Les créatures sont ici plus variées et dépendent de la zone dans laquelle vous vous trouvez. Ici ce sont des dragons à deux têtes, là de monstrueuses créatures proches des orques. Ailleurs encore apparaîtront deux types de fantômes. Les premiers utilisent leurs griffes pour vous traîner et vous faire tomber dans un trou. Les seconds larguent des boules de feu qui se transforment en guerriers squelettiques.

Là encore, on reste sous le charme de la qualité de réalisation. Les décors sont superbes et de nombreuses animations complémentaires valorisent l'ambiance : torches qui brûlent, flamboiement des braises ou des fleuves de lave. Devant certains grilles, on voit même les mains de la malheureuse créature captive passer aux travers des barreaux pour quémander un peu d'aide.

Une fois en possession de la combinaison complète, il faudra encore trouver la navette et affronter le monstre-plante en un dernier combat. Je me suis déjà étendusur la qualité des graphismes et de l'animation. Les bruitages digitalisés sont un peu rares mais très bien rendus. La jouabilité est parfaite, tant du fait de la diversité des mouvements que de la précision de réponse. Un excellent beat-them-all, varié et superbe, à la progression de difficulté bien menée.

Jacques Harbonn, TILT


A sketch of the comicbook character by Alfonso Azpiri, as far as I know from the Heavy Metal Sketchbook.

LORNA
(c) TOPO SOFT

IDEA ORIGINAL: Alfonso AZPIRI y Jorge AZPIRI
PROGRAMA: Gabriel Ortas
GRAFICOS: Rafael Ángel Cabrera
PROGRAMADOR DE APOYO: Antonio Moya
PORTADA: Alfonso Azpiri
MUSICA: T.P.M
GRABACION: CBS
DISTRIBUIDOR: ERBE SOFTWARE
SECRETARIA DE PRODUCCION: María Dolores Navarro
PRODUCCION: Gabriel Nieto

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGUAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PLATES-FORMES , MEDIAEVAL , DISK , TAPE

★ RERELEASE: ERBE SOFTWARE (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» LornaDATE: 2016-05-17
DL: 127 fois
TYPE: image
SIZE: 863Ko
NOTE: w1904*h1301
 

Bonus:
» LORNA__(Alfonso_Azpiri)__WALLPAPERDATE: 2012-10-12
DL: 1441 fois
TYPE: image
SIZE: 445Ko
NOTE: w1024*h768
 
» LORNA__(Alfonso_Azpiri)___WALLPAPERDATE: 2012-10-12
DL: 1306 fois
TYPE: image
SIZE: 449Ko
NOTE: w1024*h768
 
» LORNA__(Alfonso_Azpiri)_____WALLPAPERDATE: 2012-10-12
DL: 891 fois
TYPE: image
SIZE: 402Ko
NOTE: w1024*h768
 
» LORNA__(Alfonso_Azpirii_Illustration_for_the_Collection_Portico)DATE: 2012-10-12
DL: 153 fois
TYPE: image
SIZE: 506Ko
NOTE: w1225*h1546
 
» LORNA__(Original_Art_Alfonso_Azpiri)DATE: 2012-10-12
DL: 872 fois
TYPE: image
SIZE: 627Ko
NOTE: w1314*h1657
 
» LORNA__(Original_Art_Alfonso_Azpiri-Illustration_for_the_Collection_PorticoDATE: 2014-08-27
DL: 60 fois
TYPE: image
SIZE: 757Ko
NOTE: w1237*h1560
 
» LORNA__(Original_Art_Alfonso_Azpirii)DATE: 2012-10-12
DL: 166 fois
TYPE: image
SIZE: 392Ko
NOTE: w1273*h1751

» LORNA__(Original_Art_by_Alfonso_Azpiri)___WALLPAPERDATE: 2012-10-12
DL: 500 fois
TYPE: image
SIZE: 1057Ko
NOTE: w2767*h1742
 
» Lorna__(Sketchbook_by_Alfonso_Azpiri)DATE: 2012-10-13
DL: 82 fois
TYPE: PDF
SIZE: 687Ko

» Lorna__COMICBOOK__SPANISHDATE: 2012-01-24
DL: 48 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1097Ko

Covers:
» LornaDATE: 2016-09-07
DL: 149 fois
TYPE: image
SIZE: 289Ko
NOTE: w1220*h1251

» Lorna__SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 112 fois
TYPE: image
SIZE: 127Ko
NOTE: w1010*h520

Dumps disks:
» Lorna__(2011-11-27)__CNGSOFTDATE: 2014-02-13
DL: 30 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 158Ko
NOTE:
HFE: YES
 
» Lorna__(2013-10-26)__CNGSOFTDATE: 2014-02-13
DL: 111 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 145Ko
NOTE: CRTC r2 fix ;
HFE: YES
 
» Lorna__SPANISH__SPANISHHACKERDATE: 2013-08-30
DL: 77 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 160Ko
NOTE: DiskTracks=41
HFE: YES
 

Dump cassette (version commerciale):
» Lorna__SPANISHDATE: 2012-03-23
DL: 90 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 68Ko

Dumps disquettes (version commerciale):
» LornaDATE: 2010-03-29
DL: 84 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 70Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ;
.HFE: NON

» Lorna__SPANISHDATE: 2015-11-23
DL: 18 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 245Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ;
.HFE: NON
 

Media/Support de stockage:
» Lorna__(Release_DISC-ERBE)__SPANISHDATE: 2017-03-14
DL: 17 fois
TYPE: image
SIZE: 102Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w925*h584
 

Notices d'utilisation:
» Lorna__SPANISHDATE: 2010-03-29
DL: 35 fois
TYPE: PDF
SIZE: 656Ko

» Lorna__SPANISHDATE: 2011-10-23
DL: 75 fois
TYPE: text
SIZE: 8Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 150 millisecondes et consultée 1479 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.