★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ LICENCE TO KILL (c) DOMARK ★

A100%GEN4

Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte que c'est le troisième héros que nous vous présentons ce mois-ci. Après Batman et Indiana Jones, voici James Bond et l'adaptation micro du prochain film: Licence ta Kill, en français Permis de tuer.

Mon nom est Bond, James Bond. Vous me reconnaissez?
Ce n'est pas parce que je n'ai pas sur moi ma carte European Rapid (toute allusion à une carte déjà existante n'est que pure fiction), mais parce que mon numéro de code est 007. Et comme vous êtes des petits malins, vous savez aussi ce que signifie ce double O. C'est l'autorisation de tuer, et personnellement je sens que je vais me servir de ce droit. Enfin, je prendrai plutôt le gauche, car cette mission est tellement secrète que même mes propres services ne sont pas au courant. Je suis donc considéré par mes alliés comme un hors-la-loi. Je dois démanteler le réseau du célèbre trafiquant de drogue, Sanchez. Mais celui-ci possède tellement d'appui qu'il vaut mieux rester discret sur cette .affaire. Voilà qui promet de la baston, car une seule chose compte: prendre ma revanche sur cet ignoble individu.

 SUPERCOPTER EN ACTION

L'action commence le long d'une route en sale état. De chaque côté des entrepôts, un vrai repaire de bandits. La Jeep de Sanchez me à vive allure sur la route, mais du haut de mon hélico je le poursuit sans lui laisser de répit.
Pas question de me déconcentrer, ce bandit a placé, dans des cabanons longeant la route, des hommes à lui, qui me canardent joyeusement de leurs armes automatiques. Attention, ça va faire mal. Je balance mon engin et largue une rafale sur le premier cabanon qui part en fumée. J'en aligne quelques-uns à la suite. Si Sanchez pense me faire peur avec ces petits repris de justice! Quand j'accélère, mon hélico descend, il faut alors que j'évite les obstacles, comme les arbres ou les entrepôts. Mais moi ce qui m'intéresse, c'est la Jeep, et malgré la défense acharnée de mon adversaire, je l'éclate de quelques balles en plein réservoir. Bien que j'ai remporté une première victoire, quelque chose me dit que je vais retrouver ce Sanchez sur ma route.

UNE PEPINIERE DE TUEURS

N'étant pas sûr de la mort de mon ennemi, je saute de mon hélico pour continuer mon parcours à pied. Je ne suis pas au bout de mes peines. Les entrepôts fourmillent de tueurs. Il y en a dans tous les coins. Mais ils n'ont ni mon intelligence, ni mon courage, ni ma science du combat. Dès que je m'approche d'eux, certains tentent de fuir. Je suis implacable pour cette racaille et je me permets même de leur tirer dans le dos, ce qui n'est pas, je le reconnais, très "fair-play" de ma part. La progression est longue et parfois douloureuse, mais ce ne sont pas quelques balles dans le bras qui arrêteront les meilleurs agents de Sa Gracieuse Majesté. En tirant sur la gâchette, un viseur apparaît sur l'écran et, en déplaçant la manette, je change mon angle de tir. Je ne dispose malheureusement que de trois chargeurs de rechange de chacun quinze balles. Par contre, certaines de ces crapules, en s'effondrant, laissent tomber des chargeurs supplémentaires que je m'empresse de ramasser. Dans ces entrepôts traîne un tas de vieilles saloperies et même quelques bidons. Ceux-ci sont fort utiles, car quand les desperados se cachent derrière, il me suffit de tirer quelques pruneaux et le bidon part en fumée avec le tueur. Ils devraient se méfier de ces bidons d'essence. J'ai vraiment l'impression, de ne pas avoir affaire à des gens très sérieux.

UN PETIT PLOUF...

vaut mieux qu'un grand boum. Me voilà nageant à la poursuite d'un hydravion auquel j'aimerais bien m'agripper. Mais je ne suis pas seul sur les flots bleus. Une armada de Zodiac et de plongeurs me donne la chasse. Les plongeurs ne me dérangent pas trop, surtout que je me fais un plaisir de leur sauter dessus pour leur prendre leur harpon. Les bateaux, par contre, sont un peu plus gênants. C'est qu'ils tirent, les bougres! Ma seule défense est de plonger, mais voilà, je ne peux pas rester longtemps sous l'eau, il faut que je remonte à la surface pour respirer.
Entre-temps, il m'arrive de rencontrer, flottant entre deux eaux, de curieux conteneurs que je me dépêche de détruire. Quelque chose me dit qu'ils contiennent une sorte de poudre que les poissons ne vont pas beaucoup apprécier.

BOND JOUE LES FILLES DE L'AIR

Tel que vous me voyez à présent, je suis dans une situation plutôt périlleuse. Je suis accroché à un câble suspendu sous mon hélico et je dois attraper la queue de l'avion de Sanchez et y attacher le câble. Je vous demande un peu ce qu'on ne doit pas faire quand on est un super-héros comme moi! Enfin, malgré cette position impressionnante, je peux vous dire que c'est certainement la partie du soft la plus reposante. Pas grand-chose à craindre dans ce tableau si ce n'est que le ciel nous tombe sur la tête. La suite est un peu plus périlleuse. Heureusement que je viens d'arrêter de fumer parce qu'il va me falloir tout mon souille pour m'en sortir sans trop de bobo.

Brusquement, j'arrive à attraper le filin qui traîne à la queue de l'hydravion. Et c'est parti pour un petit tour de ski nautique. Mais ce monstre essaie de me faire prendre des rochers pour des îles flottantes. Heureusement qu'avec toutes les vacances que j'ai prises sur la Côte d'Azur, j'ai pas mal pratiqué ce sport et je m'en tire plutôt bien. Attention, nous sommes au dernier stade de ma mission. Je dois descendre les dix-huit camions de Sanchez et mettre fin à ce trafic crapuleux.

ON EN FINIT JAMAIS

Mais est-ce vraiment la fin ? Non, bien sûr, vous recommencerez ensuite les épreuyes et elles seront de plus en plus dures. Un très bon soft auquel la rédaction a pris pas mal de plaisir à jouer, scrolling vertical irréprochable, graphisme suffisant. Pas à dire, il y a de l'action et il est permis de tuer.

PERMIS DE TUER de DOMARK
( License to Kill )
Distribué par UBI SOFT
K7 : 109 F
Disc: 169 F

Graphisme : 81%
Son : 64%
Animation : 70%
Ergonomie: 80%
Global 76%

Lipfy, A100% n°18 SEPTEMBRE 1989, page 20-21

LICENCE TO KILL [007 Licencia Para Matar]
(c) DOMARK

DEVELOPER: Quixel
AUTEUR(S): ???
MUSIC: David Whittaker

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , MULTI PART , CAR , RACING , HELICOPTER , SHOOT-EM-UP , FILM , TAPE , DISK

★ PROTECTION: CASSYS (TAPE)
★ RERELEASES: HITSQUAD (BUDGET) , ERBE SOFTWARE (SPAIN)
★ COLLECTION: ERBE AMSTRAD DISCO 6128


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» ERBE  Software-Un  Regalo  de  Pelicula-Con  Licencia  Para  Matar-Tiburon    SPANISHDATE: 2016-05-15
DL: 35 fois
TYPE: image
SIZE: 304Ko
NOTE: w938*h1300

» Licence  To  KillDATE: 2010-06-02
DL: 124 fois
TYPE: image
SIZE: 290Ko
NOTE: w1600*h1125

» Permis  de  Tuer    FRENCHDATE: 2015-01-21
DL: 129 fois
TYPE: image
SIZE: 342Ko
NOTE: w1644*h1228

Covers:
» Con  Licencia  Para  Matar    (Release  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 101 fois
TYPE: image
SIZE: 402Ko
NOTE: w3022*h1857
 
» Licence  to  Kill    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 115 fois
TYPE: image
SIZE: 57Ko
NOTE: w580*h705

» Licence  To  Kill    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 143 fois
TYPE: image
SIZE: 242Ko
NOTE: w1912*h773

» Licence  To  Kill    (Rerelease  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 123 fois
TYPE: image
SIZE: 136Ko
NOTE: w800*h1244

» Permis  de  Tuer    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 138 fois
TYPE: image
SIZE: 60Ko
NOTE: w576*h704

Dumps disks:
» Licence  to  Kill    (2014-12-14)    NICHDATE: 2015-01-13
DL: 80 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 74Ko
NOTE: Trainer +3: Infinite lives ; Infinite Dammage ; Infinite Ammo ; Select Stage ; DiskTracks=41
.HFE: OUI
 
» Licence  to  Kill    EXOCETDATE: 2013-08-30
DL: 75 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 78Ko
NOTE: DiskTracks=41
HFE: YES
 
» Licence  to  Kill    SPANISHHACKERDATE: 2013-08-30
DL: 59 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 91Ko
NOTE: DiskTracks=41
HFE: YES
 
» Licence  to  Kill    XORDATE: 2013-08-30
DL: 85 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 79Ko
NOTE: DiskTracks=41
HFE: YES
 

Dump cassette (version commerciale):
» Licencia  Para  Matar    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 58 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 46Ko
NOTE: Dump by Pinace ; Cassys Cassette Protection System

Dumps disquettes (version commerciale):
» Licence  To  KillDATE: 2010-03-29
DL: 96 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 28Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ;
.HFE: NON

» Permis  de  Tuer    ENGLISHDATE: 2011-04-03
DL: 56 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 51Ko
NOTE:
.HFE: NON

» Licence  To  KillDATE: 2015-11-23
DL: 25 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1388Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ;
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» 007  Licencia  Para  Matar    (Rerelease  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2017-05-20
DL: 20 fois
TYPE: image
SIZE: 10Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w415*h273

» Licence  to  Kill    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-06
DL: 27 fois
TYPE: image
SIZE: 82Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w929*h586

» Licence  to  Kill    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-06
DL: 29 fois
TYPE: image
SIZE: 43Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w930*h584

» Licence  to  Kill    (Release  TAPE)DATE: 2016-09-07
DL: 31 fois
TYPE: image
SIZE: 74Ko
NOTE: SCAN by hERMOL ; w1201*h734

» Licence  to  Kill    (Rerelease  TAPE-HITSQUAD)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 26 fois
TYPE: image
SIZE: 114Ko
NOTE: SCAN by hERMOL ; w1209*h745

Notices d'utilisation:
» 007-Licence  To  Kill    ENGLISHDATE: 2012-09-17
DL: 84 fois
TYPE: text
SIZE: 8Ko

» 007  LICENCIA  PARA  MATAR    SPANISHDATE: 2010-03-29
DL: 40 fois
TYPE: PDF
SIZE: 250Ko

» Con  Licencia  Para  Matar    (Rerelease  Erbe)    SPANISHDATE: 2011-07-28
DL: 25 fois
TYPE: PDF
SIZE: 12Ko

» Con  Licencia  Para  Matar    (Rerelease  Erbe)    SPANISHDATE: 2012-09-17
DL: 68 fois
TYPE: text
SIZE: 6Ko

» Licence  To  Kill    FRENCHDATE: 2011-10-25
DL: 83 fois
TYPE: text
SIZE: 3Ko

» Permis  de  tuer    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 43 fois
TYPE: PDF
SIZE: 186Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "LICENCE TO KILL"
Video:
» Licence To Kill Review and Longplay by Xyphoe (Powered by YouTube)
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 063 millisecondes et consultée 1676 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.