★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ HIJACK (c) ELECTRIC DREAMS ★

AMSTRAD MAGAZINETU MICRO AMSTRADAMSTARTILT

Arrêtez les terroristes ! Que faire face au terrorisme grandissant dans nos démocraties pacifiques ? Faut-il répondre à leurs exigences, utiliser la force ou faire pression politiquement ? Si vous acceptez votre mission, ce sera à vous de choisir l'option qui vous paraîtra la meilleure pour venir à bout des terroristes. Le choix est cornélien et il vous faudra beaucoup de psychologie et de finesse pour arriver à vos fins et ne pas vous faire virer par le président. Vous voilà donc à la tête de la "brigade anti-détournement" et la nation compte sur vous.

Pour parvenir à maîtriser les terroristes, vous n'êtes heureusement pas seul. Huit personnages évoluent avec vous dans les bureaux de la brigade. Vous pouvez leur donner des ordres ou leur demander des renseignements. Même le "Président" est présent et vous pouvez solliciter de lui des appuis financiers, politiques ou militaires. Mais attention ! Dans mon premier essai, j'ai suivi le président partout où il se rendait en le harcelant de questions. Il a fini par me jeter à la porte en me disant que je lui tapais sur les nerfs ! Il faut beaucoup de diplomatie pour réussir. N'oublions pas les autres personnages. L'agent du F.B.I. qui est chargé de surveiller les employés et d'établir des rapports sur chacun d'eux. Vous avez la possibilité de lui demander un rapport précis sur la secrétaire, par exemple. L'agent de la C.I.A., pour sa part, est responsable des renseignements concernant les terroristes eux-mêmes. Les conseillers politiques et militaires sont là pour vous aider dans un domaine précis ou assister vos employés dans une tâche particulière. Reste encore les adjoints, l'officier des finances et le secrétaire. Cette dernière est responsable de la communication entre les employés mais elle est la secrétaire du président et vous ne pouvez ni la renvoyer, ni rien d'autre, d'ailleurs !

Comment ça marche ?

C'est une excellente question, et je vous remercie de me l'avoir posée ! Il faut dire que le principe est très particulier et original. Tout se passe avec la manette, les déplacements comme les ordres. L'écran représente la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Votre personnage, comme tous les autres, est de bonne taille, tout noir, et se déplace lentement mais agréablement, de gauche à droite et de droite à gauche. L'animation n'étant pas l'élément le plus important, les positions hautes et basses de la manette sont réservées à la communication. En haut de l'écran, les personnages sont représentés sous forme d'icônes qui s'allument lorsqu'ils sont présents dans la pièce. Pour les interroger, il suffit de positionner la flèche en face de l'icône allumée et presser le bouton "feu". Une fenêtre se superpose alors au dessin et un menu vous propose plusieurs ordres ou questions. (Bien que la notice soit en français, il est préférable de maîtriser un peu d'anglais pour jouer correctement.) Le bas de l'écran indique le niveau des puissances militaires, politiques et financières. Une fenêtre nous annonce les objets que l'on peut prendre ou consulter, tandis qu'une autre affiche ceux que l'on possède. Il faut encore signaler la pendule qui a une grande importance car les terroristes imposent des échéances qu'il faut respecter. HIJACK est d'abord un jeu de stratégie, de psychologie et de diplomatie. La multitude des personnages qui se déplace de manière logique et intelligente lui donne un intérêt certain. Le graphisme, bien que très particulier et souvent surprenant, possède un style bien à lui. Originalité et intérêt sont les deux mamelles de HIJACK !

Patrick Yoann , AMSTRAD MAGAZINE n°19 (Fev 87)

HIJACK
(c) ELECTRIC DREAMS

Program & Graphics: David Shea / Paradise Software
Game design : Mark Eyles
Animation: Nigel Brownjohn

RERELEASES: SUMMIT (BUDGET) , MASTERTRONIC PLUS (BUDGET) , PROEIN SOFTLINE (SPAIN)

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , OTHER GAME , POLITICAL SIMULATION , ZX


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» HijackDATE: 2006-06-29
DL: 94 fois
TYPE: image
SIZE: 292Ko
NOTE: w967*h1367

» Hijack    GERMANDATE: 2012-12-29
DL: 91 fois
TYPE: image
SIZE: 334Ko
NOTE: w980*h1395

» Proein-Electric  Dreams-Hi-Jack-Mermaid  Madness-Xarq-the  eidolon-rescue  on  fractalusDATE: 2010-06-02
DL: 213 fois
TYPE: image
SIZE: 290Ko
NOTE: w800*h1104

Covers:
» Hi-Jack    (Release  TAPE-SUMMIT)    ENGLISH-FRENCH-SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 27 fois
TYPE: image
SIZE: 193Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w940*h1541

» Hijack    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 89 fois
TYPE: image
SIZE: 202Ko
NOTE: w1711*h704

Dumps disks:
» Hijack    (2015-10-27)    CNGSOFTDATE: 2015-10-28
DL: 13 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 61Ko
NOTE: **/7 Cyls
.HFE: OUI
 
» Hijack    ENGLISHDATE: 2013-08-30
DL: 72 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 71Ko
NOTE: DiskTracks=41
.HFE: OUI

» HiJack    ENGLISH    FATALITYDATE: 2013-08-30
DL: 92 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 111Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI

Dump cassette (version commerciale):
» Hijack    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 90 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 42Ko

Dump disquette (version commerciale):
» Hijack    ENGLISHDATE: 2015-02-05
DL: 51 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1604Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Hijack    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2017-01-30
DL: 29 fois
TYPE: image
SIZE: 195Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w2253*h1179

» HiJack    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 30 fois
TYPE: image
SIZE: 88Ko
NOTE: SCAN by hERMOL ; w1198*h764

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 059 millisecondes et consultée 2223 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.