★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ HEAVY METAL (c) ACCESS SOFTWARE/USGOLD ★

A100%JOYSTICK HEBDOAMSTAR&CPC

La dernière fois que j'ai joué à la guéguerre, c'était avec Beach Head (beurk-beurk). Depuis, j'ai été tellement déçu par ce genre de jeu que je n'y ai pas remis les pieds de peur de me salir. Heavy Métal, c'est quoi ? Une simulation de concert de hard rock ? J'essaie.

Mais pas du tout. C'est une simulation de guerre avec tous les ingrédients et le réalisme qui manquait à... Et puis je n ai même pas envie de me fatiguer pour écrire le nom de ce soi-disant jeu qui vous donne envie de vomir votre quatre-heures. Or donc, je disais que Heavy Métal était une simulation de guerre et pour être plus précis, une simulation de combat au sol.

 

Le tout commence par une page de présentation digne de ce que l'on voit actuellement sur la plupart des jeux : pas trop mal, mais pas génial non plus. Une musique qui ne révolutionnera pas le monde des micro et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, on se retrouve en plein dans le vif du sujet.

DEBUTANT, MOI ? ET TA SoeUR?

On me demande mon nom. Poum que je leur réponds, et d'office on m'attribue le titre de cadet. Cadet, vous vous rendez compte, moi qui ait fait la guerre de 14-18. Moi qui était aux côtés des forces alliées à la Libération. Mais bon, on a tous fait (ou feront pour ceux qui n'ont pas encore l'âge) l'expérience qui consiste à la fermer quand un bonhomme avec plein de barrettes sur l'épaule crie plus fort que vous (n'est-ce pas Lilian ?). OK. c'est parti pour un Poum-cadet.

On me place dans un char dans lequel je dois faire mes preuves. Il s'agit d'une simulation de combat, car ils sont peut-être bêtes mais pas assez pour envoyer un débutant comme moi sur les lignes ennemies. Le tout est de faire un score minimal de 5 000 points dans cette épreuve.

Me voilà installé à bord d'un char de modèle MBT (Main Battle Tank), qui est le dernier cri de l'armée américaine. Je regarde les commandes, elles ne me paraissent pas sorcières. Le char peut se déplacer en effectuant des rotations sur lui-même ou avancer. Je dispose d'un armement sophistiqué, ce qui me permet de repérer, par exemple avec un radar, la position des autres chars ennemis et d'aller à leur rencontre pour n'en faire qu'une bouchée de pain. C'est pour moi comme une promenade sous un beau soleil radiant d'été avec les petits oiseaux qui chantent et... Stop ! Je ne suis pas là pour jouer les poètes mais pour faire la guerre ! Donc, je serai sans coeur et je garderai un visage sans expression digne des plus grands militaires de la planète.

Je fais largement le score demandé et reçois des félicitations bien maigres de la part de mes supérieurs. Sans me laisser le temps de reprendre mon souffle, on me place à bord d'un FAV (Fast Attack Vehicle) qui n'est autre qu'un buggy surmonté d'un canon et là, croyez-moi, c'est une autre histoire.

ON ME FONCE DESSUS !

Je me place dans le véhicule et jette un oeil sur les commandes. Je regarde l'horizon ou les montagnes... Reprends-toi mon petit Poum. Allez, j'appuie légèrement sur l'accélérateur et hop ! me voilà parti à une vitesse folle. Sans avoir le temps de m'habituer à l'engin, je me trouve en face d'une armée de chars qui ne me veulent pas vraiment du bien. Je ne vous parle pas des obstacles qui foncent sur moi et que je dois éviter ou dégommer pour ne pas rentrer en collision avec eux, ce qui me ferait perdre une vie. Mission accomplie, mon général. Je viens de passer les trois levels de cette épreuve et, comme la précédente, cela m'a rapporté largement plus de 5 000 points. Donc, qualifié.

Pour la troisième et dernière épreuve, je suis à bord d'un ADAT (Air Defen-se Anti-Tank), un petit char monté de missiles sol-sol et sol-air. J'avoue que, dans cette partie, je prends mon pied, jugez plutôt. Je me déplace de droite à gauche (l'inverse est bien entendu possible) et déplace mon viseur dans la direction que je veux. Des chars passent que je fais sauter comme des crevettes ; je vise même de temps à autre des avions qui font des loopings et autres fioritures pour m'impressionner.

J'oubliais de vous parler de mon viseur laser qui pointe, sans qu'on lui demande, l'avion le plus proche de mon char. Il me suffit d'appuyer sur la barre d'espace quand le laser suit un avion et le pauvre pilote pourra préparer son parachute, car son zing ne fera plus long feu. Voilà, mon général, je suis digne de votre armée. Alors que me proposez-vous, hummm ?

LES CHOSES SE CORSENT

Quand vous avez passé les trois épreu ves avec, pour chacune d'elles, un score supérieur à 5 000 points, vous changerez de grade pour passer lieutenant, capitaine, et pourquoi pas plus. N'espérez tout de même pas le grade de gégène plusieurs étoiles après avoir passé les épreuves sélectives. Par contre, vous aurez droit à la partie stratégique du jeu. Vous aurez, en effet, toute une armée à diriger face à un adversaire.

On vous donne un plan avec votre position ainsi que celle de vos ennemis, et à vous de jouer. Vous pouvez déplacer des unités ou les faire revenii au QG pour ravitaillement et, de temps à autre, attaquer par surprise des unités pour enfin gagner la bataille. Le tout se joue, bien sûr, avec l'ordinateur (donc, pas de papier et de crayon, mais une vraie carte sur l'écran de votre CPC).

UN oeIL DE FER

Heavy Métal est un soft plein d'ambition. On regrettera de petits ratés du côté graphique. Non pas que cela soit laid, mais pas assez recherché, ou pas assez fin. Le son, ça passe, alors que l'animation est tout à fait correcte. Mais il ne faut pas oublier que vous avez un soft de simulation de combat (un peu dans l'esprit Tobrook, en mieux), donc essentiellement de stratégie, avec beaucoup de combats en phase arcade. Le tout reste plaisant et on a du mal à décrocher après avoir maîtrisé les commandes des véhicules. En deux mots : à conseiller aux fans du genre.

Poum le combattant , ACPC n°24 (Mars 1990)

HEAVY METAL
(c) ACCESS SOFTWARE , USGOLD

CODING: jim gardner
GRAPHICS: jason green
MUSIC: jason c. brooke

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , SIMULATION GAME , TANK , ARCADE , MILITARY , TAPE , DISK

★ PROTECTIONS: HEXAGON (DISK) , APPLEBY (TAPE)
★ RERELEASE: ERBE SOFTWARE (SPAIN)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Heavy  MetalDATE: 2014-05-11
DL: 108 fois
TYPE: image
SIZE: 299Ko
NOTE: w931*h1369

» Heavy  Metal    FRENCHDATE: 2015-01-12
DL: 37 fois
TYPE: image
SIZE: 514Ko
NOTE: w786*h1118
 
» US  Gold-Black  Tiger-Heavy  Metal-Crack  Down-Pinball  MagicDATE: 2014-05-11
DL: 152 fois
TYPE: image
SIZE: 250Ko
NOTE: w907*h1323

» US  Gold-Dynasty  War-Heavy  Metal-Italy  90  Winners  Edition-Dragons  of  FlameDATE: 2010-06-02
DL: 227 fois
TYPE: image
SIZE: 214Ko
NOTE: w800*h1134

Covers:
» Compilation-Heavy  Metal    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2017-04-29
DL: 19 fois
TYPE: image
SIZE: 343Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1900*h1231

» Compilation-Heavy  Metal    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-12
DL: 133 fois
TYPE: image
SIZE: 452Ko
NOTE: w2440*h1207
 
» Heavy  Metal    (Release  ERBE-SERIE  5)    SPANISHDATE: 2016-09-08
DL: 26 fois
TYPE: image
SIZE: 523Ko
NOTE: SCAN by Abraxas ; w2578*h1531
 
» Heavy  Metal    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 112 fois
TYPE: image
SIZE: 102Ko
NOTE: w583*h708

Dump disk:
» Heavy  Metal    XORDATE: 2013-08-30
DL: 67 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 125Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps cassettes (version commerciale):
» Heavy  Metal    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2017-10-30
DL: 79 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 90Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; Appleby; Speedlock Tape v2 (1985)/CDTCount=2

» Heavy  Metal    ENGLISHDATE: 2017-10-30
DL: 0 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 83Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; Appleby; Speedlock Tape v2 (1985)/CDTCount=3

Medias/Supports:
» Heavy  Metal    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 27 fois
TYPE: image
SIZE: 56Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h584

» Heavy  Metal    (Release  TAPE-ERBE-SERIE  5)    SPANISHDATE: 2016-09-26
DL: 18 fois
TYPE: image
SIZE: 13Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w334*h370

Notices d'utilisation:
» Heavy  Metal    (Rerelease  Erbe)    SPANISHDATE: 2011-08-16
DL: 23 fois
TYPE: PDF
SIZE: 552Ko

» Heavy  Metal    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 27 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1441Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "HEAVY METAL"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 057 millisecondes et consultée 1433 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.