★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ENIGME A MADRID (c) COKTEL VISION ★

AMSTRAD MAGAZINEAMMAGAmstrad Accion

Ils m'ont eu... il m'a eu... qui ? Mais Georges le rédacteur en chef.  Voilà : il m'a demandé  d'écrire un papier sûr « Enigme à Madrid ». Je suis sur que c'est mon nom qui l'a guidé dans le choix de la personne. C'est quoi « Enigme à Madrid » ? Et bien, c'est un programme très chouette pour tous ceux qui ont envie de mettre à l'épreuve leurs connaissance en espagnol, mais aussi (et c'est une très bonne idée) de répéter leurs cours d'espagnol grâce à une cassette audio, de s'épanouir dans le rrroulements des « R » ou le sympathiqe double « L » (voir LL) etc, etc... Bien sûr, il vous faut avoir quelques bonnes connaissances de la langue de Cervantes ou avoir envie de sortir de l'oubli toutes celles que vous avez emmagasiné depuis longtemps, pour pourvoir faire un malheur l'été prochain à la Costa Brava.

« Enigme à Madrid » aborde par des pages écran (qu'on peut tourner à volonté) les points importants de la grammaire ainsi que les notions et expressions courantes de dialogue. Cette histoire ou enigme, comme vous préférez, est un prétexte pour vous mettre dans le bain. Le logiciel est divisé en quatre épisodes de quatre pages chacune étant accompagnée d'une illustration. A ce stade, la cassette (je vous ai déjà dit que je trouve ça génial ?) répété le texte qui se trouve à l'écran, vous arrêtez la cassette quand vous voulez. C'est tout ? Mais non, voyons ! Vous avez un dictionnaire permanent qui vous permet d'en savoir plus sur tel mot ou telle expression déjà mise en évidence sur l'écran. Bon, c'est vrai que, personnellement, j'aurais préféré un Dico de tout, mais... c'est comme ça, et voilà.

Mais, et les exercices ? Ça vient, ça vient... C'est vrai, il y a des exercices sous forme de questions de grammaire dans chaque épisode. Les questions donnent des points. Mais attention, toute faute est signalée et, après deux essais, vous avez droit (oh I la honte !) à la bonne réponse. Vous avez des exercices lexicaux, de grammaire, de comprehension, de... tout quoi. Rien d'autre? Si, autre chose, les mots croisés. Chaque épisode se termine par des mots croisés avec grille, horizontales et verticales comprises (comme toutes les grilles bien faites). C'est un super exercice (sympa !) ou l'on peut voir ceux qui ont bien travaillé. Bref, un programme bien fait qu'il vaut la peine d'avoir sur ses étagères, d'ailleurs, je crois bien que je vais me l'offrir aussi. Quinze ans à Paris, ca finit par laisser des traces sur mes « R ».

José Torres , AMSTRAD MAGAZINE n°28

ENIGME A MADRID
(c) COKTEL VISION

AUTEURS: BÉATRICE FRANZI , CLAUDE DEMANGE

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , EDUCATIF , LANGUAGE LEARNING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump disk:
» Enigme  A  Madrid    FRENCHDATE: 2013-08-30
DL: 44 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 204Ko

Dumps disquettes (version commerciale):
» Enigme  a  Madrid    SPANISH-FRENCHDATE: 2010-03-29
DL: 55 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 84Ko
NOTE: KBI-10 Disk protect/40 Cyls
.HFE: NON

» Enigme  a  Madrid    SPANISH-FRENCHDATE: 2017-10-06
DL: 0 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 250Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; KBI-10 Disk protect/42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
  

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 036 millisecondes et consultée 1238 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.