★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ E-MOTION (c) USGOLD ★

A100%AMSTRAD ACTIONAMSTAR&CPCJOYSTICKMICRONEWS

Voilà un soft qui n'est ni un shoot them up, ni un kill them up, ni un beat them up, et pourtant il est signé US Gold. Tranchant donc avec son habituel production de tchac-tchac poum-poum et d'adaptations de bornes d'arcade, l'éditeur anglais nous propose un jeu original très "prise de tête".

Un soft US Gold qui ne vous permet pas de tirer sur tout ce qui bouge est un fait rare auquel AMSTRAD 100% a décidé de consacrer deux pages.
Le jeu vous invite à un voyage dans l'univers de l'infiniment petit. Vous y dirigez un petit vaisseau entouré d'un champ de protection. Vous allez rencontrer des molécules de différentes couleurs : rouges, bleues et jaunes.

UN JEU VRAIMENT SIMPLE...

Le but du jeu est des plus simples, il faut nettoyer l'écran de toutes les molécules qui s'y trouvent, en sachant qu'il suffit que deux molécules d'une même couleur entrent en collision pour qu'elles s'annulent et disparaissent. Pour ce faire, vous allez pousser les molécules les unes contre les autres aux commandes de votre petit vaisseau.

Vous pouvez sélectionner trois modes de déplacement Le plus classique est au joystick, mais je vous recommande chaudement le clavier, qui me paraît offrir une meilleure précision et propose deux types de commandes : en trois touches (rotation à gauche, rotation à droite et accélération) ou en cinq touches (rotation à gauche, rotation à droite, demi-tour, accélération et freinage). Jusque-là tout va bien, malgré une disposition serrée des touches de contrôle, vous devriez bien vous en sortir tant que vous ne jouez pas avec des moufles ; par contre, papa avec ses gros doigts aura quelques problèmes.

La surface de jeu n'étant pas délimitée, si votre vaisseau sort par un côté de l'écran, il réapparaîtra sur le côté opposé et il en est de même pour les molécules que vous déplacez. Maintenant les galères vont commencer. Premièrement, il faut savoir que vous jouez contre le temps. Effectivement, dès la première partie, vous vous apercevrez que les molécules semblent animées de pulsations tel un coeur qui bat. Si vous ne les éliminez pas rapidement, les pulsations s'accélèrent jusqu'à l'explosion, vous occasionnant dégâts et perte d'énergie. Si plusieurs de ces molécules explosent de concert, la perte d'énergie est telle que vous perdez un des trois vaisseaux qui vous sont alloués en début de partie.

Pour corser le tout, sachez que si deux molécules de couleurs différentes entre en collision, il en apparaîtra une troisième de couleur complémentaire (par exemple, une molécule rouge percutant une molécule jaune génère une petite molécule bleue). Là, deux solutions s'offrent à vous : soit vous passez sur la petite molécule nouvellement générée et augmentez ainsi votre niveau d'énergie, soit vous la laissez (ou ne pouvez l'atteindre) et alors elle se transforme en grosse molécule. Ça devient réellement prise de tète, car il faut à ce moment-là faire générer par la collision appropriée une autre molécule de la couleur idoine pour pouvoir éliminer la première molécule générée par erreur. Je rappelle pour les daltoniens que la couleur idoine ne fait pas partie du cercle chromatique des couleurs mais est synonyme d'appropriée (voir le Dictionnaire Larousse encyclopédique en 24 volumes pour de plus amples informations).

...QUI SE COMPLIQUE ENORMEMENT !

Maintenant, imaginons le scénario suivant : vous avez à l'écran deux molécules jaunes et deux autres de couleur rouge. Si tout se passe bien, les deux jaunes s'annulent, ainsi que les deux rouges. Bien. Mais, par une erreur de manipulation, vous faites se heurter une molécule jaune avec une rouge, créant ainsi une molécule parasite de couleur bleue. Malheureusement, en essayant de faire générer une autre molécule bleue, vous faites heurter la première molécule bleue avec une rouge qui vont alors générer complémentairement une molécule... jaune ! Vous vous retrouvez donc à l'écran avec trois molécules jaunes, deux rouges et une bleue. Bref, vous avez tout faux, c'est la panique, les erreurs de pilotage avec, en plus, le temps qui joue contre vous. Mais attendez, ne partez pas encore, vous n'avez pas fini de vous énerver car il faut que je vous avoue que certaines molécules sont reliées entre elles par une barre élastique augmentant considérablement les risques d'erreurs. Et, histoire de vous rendre carrément hystérique comme un Sined se faisant décapiter dans le premier tableau de Barbarian, certains écrans de jeu affichent des éléments métalliques faisant obstacles à vos manipulations.

Il faut alors ruser, faire preuve d'une très grande précision dans vos déplacements, ne pas boire trop de café et river le CPC sur le bureau, sinon vous risquez de l'envoyer par la fenêtre dans une crise d'énervement...

Bref, voici un jeu au scénario original, d'un abord facile et possédant une bonne durée de vie du fait de ses nombreux tableaux, de plus en plus durs. Enfin, je vous gardais le meilleur pour la fin : on peut jouer à E-Motions à deux simultanément, afin de lutter à deux contre le temps. Un mode "Practice" permet de s'entraîner sur quelques tableaux sans que les collisions malencontreuses n'amènent de molécules parasites. Voilà donc un jeu à réserver à ceux qui privilégient patience et précision aux graphismes hyper colorés et aux lasers dévastateurs. Les amoureux du Thrust de Firebird y trouveront leur compte. Comme nous n'avons pu juger la qualité de la notice, non encore imprimée lors du test, j'espère que mes quelques explications vous seront utiles.

Robby, qui se régale

E-MOTIONS de US GOLD Distribué par SFMI
K7 : 99 F Disc : 149 F

Test par ROBBY , A100% n°25 p33

E-MOTION
(c) USGOLD

DEVELOPPER: THE ASSEMBLY LINE
AUTEUR(S): ???

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PUZZLE , HIT , FUTURISTIC

★ PROTECTIONS: HEXAGON (DISK) , APPLEBY (TAPE)
★ RERELEASE: ERBE SOFTWARE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» E-MotionDATE: 2012-08-01
DL: 77 fois
TYPE: image
SIZE: 558Ko
NOTE: w953*h1350
 
» E-Motion    (Release  ERBE)    SPANISHDATE: 2016-08-22
DL: 56 fois
TYPE: image
SIZE: 278Ko
NOTE: w800*h1104

» E-Motion    FRENCHDATE: 2015-01-29
DL: 76 fois
TYPE: image
SIZE: 759Ko
NOTE: w1170*h1669
 

Covers:
» E-MotionDATE: 2016-09-07
DL: 95 fois
TYPE: image
SIZE: 123Ko
NOTE: w585*h718

» E-motion    (Release  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 25 fois
TYPE: image
SIZE: 176Ko
NOTE: w1571*h812

» E-motion    (Rerelease  ERBE-SERIE  5)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 24 fois
TYPE: image
SIZE: 117Ko
NOTE: w851*h503

» E-motion    ENGLISH-FRENCHDATE: 2016-09-08
DL: 78 fois
TYPE: image
SIZE: 693Ko
NOTE: w2512*h1081
 

Dumps disks:
» E-Motion    (2008-04-12)    CNGSOFTDATE: 2014-02-14
DL: 86 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 67Ko
NOTE: **/40 Cyls
.HFE: OUI
 
» E-Motion    (2014-04-23)    CNGSOFTDATE: 2014-07-13
DL: 56 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 53Ko
NOTE: Minor palette fix ; **/6 Cyls
.HFE: OUI
 
» E-Motion    CRACKPONXDATE: 2013-08-30
DL: 72 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 66Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI
 
» E-Motion    NICHDATE: 2013-08-30
DL: 56 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 71Ko
NOTE: High scores are saved to disc as E-MOTION.HSC. ; DiskTracks=39
.HFE: OUI
 
» E-Motion    PYNARDDATE: 2015-07-20
DL: 17 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 77Ko
NOTE: **/40 Cyls
.HFE: OUI

» E-Motion    THEDOGDATE: 2013-08-30
DL: 54 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 67Ko
NOTE: DiskTracks=39
.HFE: OUI
 

Dumps cassettes (version commerciale):
» E-Motion    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 92 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 58Ko
NOTE: Appleby

» E-Motion    ENGLISHDATE: 2017-09-07
DL: 117 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 56Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; Appleby; CSW2CDT-20170409
.LOG: OUI

Dumps disquettes (version commerciale):
» E-Motion    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2017-04-26
DL: 4 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 30Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: NON

» E-Motion    ENGLISHDATE: 2012-03-12
DL: 53 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 33Ko
NOTE: Hexagon Disk Protection v1989/42 Cyls
.HFE: NON

» E-MotionDATE: 2014-07-20
DL: 31 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 43Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ; Hexagon Disk Protection v1989/Warning: unrecognised or invalid 6K checksum(s)/40 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» E-Motion    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 21 fois
TYPE: image
SIZE: 49Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h583

» E-Motion    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-06
DL: 22 fois
TYPE: image
SIZE: 33Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w550*h355

» E-Motion    (Release  TAPE-BLACK-CARDBOARD)    FRENCH-ITALIANDATE: 2016-10-07
DL: 17 fois
TYPE: image
SIZE: 15Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w417*h269

Notices d'utilisation:
» E-Motion    (Rerelease  Erbe)    SPANISHDATE: 2012-09-17
DL: 229 fois
TYPE: text
SIZE: 9Ko

» E-Motion    ENGLISHDATE: 2012-09-17
DL: 233 fois
TYPE: text
SIZE: 6Ko

» E-Motion    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 35 fois
TYPE: PDF
SIZE: 235Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "E-MOTION"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop
Page créée en 587 millisecondes et consultée 2083 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.