★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ DOMINATOR (c) SYSTEM 3 ★

A100%AMSTRAD ACTIONAMSTAR&CPCGEN4

Il faut vous dire une chose: moi, les jeux d'arcade, c'est pas mon fort. Personnellement, ça m'embête de passer mon temps à appuyer comme une brute sur un bouton de feu, je préfère les longs vols sur mes petits simulateurs ou alors, carrément, les courses de voitures. Mais dans ce métier, il faut savoir tout faire, je me suis donc lancé sur ce dernier jeu de Domark.

Oh l'autre c'est pas vrai! On jurerait voir une vraie borne d'arcade. Tout y est: le graphisme, la couleur, le scrolling pas très rapide mais très fluide. On croirait un remake de R-Type. Bon, et si on arrêtait là les éloges, parce que faudrait voir à pas trop déconner non plus. Certes, la première impression est des plus alléchantes et moi-même qui vous parle (si j'ose m'exprimer ainsi), j'en ai encore un filet de bave qui me pend au coin de la bouche. Mais, hop! d'un revers de manche bien placé, je m'en vais l'essuyer de ce pas.

UN JOLI BRIN D'HISTOIRE.

Cessons de parler technique et voyons voir côté histoire ce que Domark nous a concocté. Ce coup-ci, ils ont fait dans le grandiloquent. Me voilà devenu, pour la bonne cause (et surtout pour le boulot) un ancien combattant. Ah, j'ai l'air frais avec mon béret! Seul survivant d'une escadrille qui a maintes fois sauvé la terre. Je réponds une fois de plus à l'appel de mes concitoyens. Avant d'accepter, j'aurais peut-être dû me renseigner sur la mission. Pensez-donc, c'est pas à la rédaction qu'on m'aurait dit que j'aurais à affronter un horrible monstre mangeur de planètes. Trouillard comme ils sont, ils ont préféré me refiler le bébé sans prévenir. Enfin, à Dieu vat, il ne sera pas dit que LIPFY revient sur sa parole.

LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE

C'est parti, me voilà aux prises avec les premières défenses de ce monstre. Je ne vous l'ai peut-être pas dit mais je me suis laissé avalé par cette énorme chose et je me promène tranquillement dans son corps. Cela ressemble à une énorme cavité vivante. Mais je ne reste pas tranquille longtemps. Le premier niveau est en scrolling vertical. Je monte donc à l'assaut de la bébête. Ses petits anticorps entrent en action. Mon vaisseau ne possède pas une arme très efficace, bien que suffisante pour l'instant. Par la suite, en traînant au hasard des 'artères, je récupère des armes appartenant aux autres planètes. Certaines sont surprenantes, du jamais vu par chez nous et, en plus, elles s'adaptent parfaitement à mon vaisseau. Tout pour plaire, quoi! Mais c'est une autre histoire.

TEL JASON...

... dans le ventre de la baleine, je mène mon vaisseau parmi de drôles d'obstacles. Certains ont la forme de petits serpenteaux qui sortent des parois de la caverne vivante. En tirant dans la tête, je les transforme en vermicelles inoffensifs. La suite n'est pas de tout repos, voilà que des espèces de flageolets volants me foncent dessus. C'est pas le moment que mon canon s'enraye. Je dois rivaliser de virtuosité pour éviter ces monstres et, en même temps, ne pas me jeter sur les parois. D'ailleurs à ce propos, il est recommandé de ne pas se servir d'un joystick trop sensible, car la moindre erreur de mouvement peut être fatale. Parfois le vaisseau frôle les obstacles. Bon, entre nous, c'est un peu l'intérêt du jeu, réussir à trouver le chemin qui' vous mènera à la victoire.
Pour l'instant, me voilà aux prises avec un drôle d'obstacle. Pour sûr, ça sent la fin de tableau, vais-je enfin pouvoir passer au niveau deux? Il s'agit d'une sorte de larynx qui obstrue le passage. Après quelques coups au centre, un éclair blanc illumine l'écran. Je glisse légèrement sur la droite pendant qu'une myriade d'anticorps essaient de me faire ma fête. Mais j'ai beau n'être qu'un vétéran, j'ai encore de beaux restes et les éviter est un jeu d'enfant. Je continue de tirer sans interruption. (Un petit conseil : un joystick avec des boutons de feu en bon état est très appréciable.) Et pouf! comme par enchantement, me voilà au deuxième niveau.

DE SURPRISE EN SURPRISE

Allez, je vais tout vous dire, vous êtes déjà au courant des armes bonus que l'on peut récupérer, mais je vous ai gardé une petite surprise. Le scrolling du deuxième niveau est horizontal (le choeur des lecteurs en extase: "Oh, quelle jolie surprise !!!"), mais le problème, c'est que les adversaires sont un peu plus virulents. Mes enfants, je sens que ce niveau ne va pas être aussi tranquille que le précédent. Je me demande un peu à quoi la suite pourrait bien ressembler. Autant vous le dire tout de suite, je ne le sais pas car, malgré mon acharnement plus que thérapeutique, ainsi que celui de mes petits camarades, pas moyen de le passer, ce deuxième niveau. C'est qu'il n'est pas facile du tout. Imaginez donc: non seulement vos adversaires arrivent en vagues successives, mais même sur les parois, il y a d'horribles boules vertes qui vous envoient des étoiles mortelles. Moi, je vous le dis, la vie de testeur n'est pas toujours une sinécure. Surtout quand vous êtes confronté à un jeu aussi ardu et dans un domaine qui n'est pas vraiment le vôtre. Autant demander à Sined ou à Matt Murdock de tester un jeu d'aventure en mode texte uniquement.

MAIS ENCORE

Ne croyez tout de même pas que je suis complètement nul en arcade, la preuve, d'autres que moi s'y sont cassé les dents sur ce niveau. Au début, tout va bien, on commence tranquille par zigouiller les premiers agresseurs, on passe dans un petit siphon et c'est à ce moment-là que la deuxième vague d'anticorps se décide à vous foncer dessus. Juste le temps d'en descendre quelques-uns au passage. J'avance, je recule, je me débrouille comme je peux pour éviter les projectiles en tout genre. Je descends même quelques boules vertes, mais voilà qu'une horde d'abeilles s'abat sur moi. Heureusement, j'ai récupéré un laser très destructeur. C'est la vague suivante qui me pose le plus de problèmes. D'horribles petits têtards verts me poursuivent. Ah je vous jure, si les graphismes n'étaient pas aussi réussis et l'ambiance si prenante, il y a longtemps que j'aurais laissé tomber. Mais que voulez-vous, quand on a le jeu dans le sang (pour cent)...
Lipfy (qui a la rage)

DOMINATOR de SYSTEM 3 Distribué par UBI SOFT
K7 : 99 F
Disc: 149 F

Graphisme : 90%
Son : 75%
Animation : 85%
Ergonomie: 60%
Global 79%

LIPFY ( qui a la rage ), A100% n°18 SEPTEMBRE 1989, page 18-19

DOMINATOR
(c) SYSTEM 3

ORIGINAL CONCEPT MARK CALE
AUTEUR(S): ???

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , SHOOT-EM-UP , FUTURISTIC , TAPE , DISK

★ PROTECTIONS: SPEEDLOCK-TAPE (TAPE) , SPEEDLOCK-DISK (DISK)
★ RERELEASE: MCM (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» DominatorDATE: 2014-05-10
DL: 67 fois
TYPE: image
SIZE: 364Ko
NOTE: w1843*h1326

» Dominator    (Double  page)    ENGLISHDATE: 2012-07-27
DL: 64 fois
TYPE: image
SIZE: 389Ko
NOTE: w1793*h1339

» Dominator    ENGLISHDATE: 2012-07-27
DL: 73 fois
TYPE: image
SIZE: 468Ko
NOTE: w1338*h918
 

Covers:
» Dominator    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 71 fois
TYPE: image
SIZE: 220Ko
NOTE: w1273*h827

» Dominator    (Release  TAPE-MCM)    SPANISHDATE: 2017-01-24
DL: 14 fois
TYPE: image
SIZE: 75Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w621*h977

» Dominator    (Rerelease  TAPE-MCM)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 62 fois
TYPE: image
SIZE: 178Ko
NOTE: w1244*h1148

Dumps disks:
» Dominator    EXOCETDATE: 2015-07-15
DL: 17 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 108Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Dominator    NICHDATE: 2013-08-30
DL: 47 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 110Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Dominator    THEDOGDATE: 2013-08-30
DL: 43 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 110Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump cassette (version commerciale):
» DominatorDATE: 2010-03-29
DL: 90 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 38Ko
NOTE: Speedlock Tape

Dumps disquettes (version commerciale):
» Dominator    (Release  MCM)    ENGLISHDATE: 2017-04-26
DL: 1 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 43Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; Speedlock Disk v1988 Protection/42 Cyls
.HFE: NON

» Dominator    ENGLISHDATE: 2017-03-30
DL: 2 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 43Ko
NOTE: Dumped by Dlfrsilver for Loic Daneels ; Speedlock Disk v1988 Protection/42 Cyls
.HFE: NON

» Dominator    ENGLISHDATE: 2017-03-30
DL: 2 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 200Ko
NOTE: Dumped by Dlfrsilver for Loic Daneels ; Speedlock Disk v1988 Protection/42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Dominator    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 12 fois
TYPE: image
SIZE: 40Ko
NOTE: w410*h502

» Dominator    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-06
DL: 15 fois
TYPE: image
SIZE: 59Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w597*h736

» Dominator    (Release  TAPE-MCM)    SPANISHDATE: 2017-01-30
DL: 25 fois
TYPE: image
SIZE: 20Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w608*h377

Notice d'utilisation:
» Dominator    ENGLISHDATE: 2012-09-17
DL: 56 fois
TYPE: text
SIZE: 11Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "DOMINATOR"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 290 millisecondes et consultée 1500 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.